La P@ge de Tayeb Aït K@ci       Pour tout information supplémentaire, contacter M. Aït Kaci à l'adresse:  taitkaci@yahoo.fr

 
 

 

Bienvenue !

Je sais que beaucoup de professeurs ont pris l’habitude de visiter ce site – que Monsieur Djoudi nous prête gracieusement ; il n’en sera jamais assez remercié ! afin d’ y retrouver une documentation  ‘opérationnelle’ pour leurs classes. Même si ça nous flatte, quelque part, il n’en demeure pas moins que le danger de l’assistanat guette ceux qui reprennent  sans lire de façon critique et sans tenter d’apprendre en d’abord ‘faisant comme’ pour, petit à petit, se libérer et être autonome.

Dans cet esprit, nous vous proposons plusieurs projets réalisés par des groupes d’enseignants de la wilaya pour les classes de 4ème AM mais aussi  pour celles de 1ère AM, et 2ème AM de même  que les précautions méthodologiques à prendre pour s’inscrire dans une démarche de projet, et enfin, nous vous donnons un aperçu sur la nature de l’épreuve du BEM de l’année scolaire 2006/2007.

Des adresses, numéros de téléphone et mail de certains enseignants de la wilaya d’EL TARF vous sont communiqués dans l’espoir de voir se tisser un réseau de communication entre les enseignants du pays.  BONNE ANNÉE SCOLAIRE !

 
 

Enseigner par projet(s) :

C’est la quatrième année des réformes. Ceci veut dire que la démarche de projet n’est plus une pratique étrangère à votre culture professionnelle.  Aujourd’hui,  quelles que soient les classes dont vous avez la charge, la démarche de projet est une obligation. Ceci veut dire qu’avant d’entamer des situations d’apprentissage dans le cadre d’un projet en vous référant au manuel ou à tout autre support, il faut d’abord prendre la précaution de :

 

  1. proposer une ou des situation(s)  mobilisatrice(s), susceptibles de provoquer l’intérêt  des élèves et de déclencher en eux une dynamique de proposition :

          -  d’actions à entreprendre-en classe  en en dehors de la classe….     ou

          -  d’autres situations mobilisatrices  et, donc, d’autres actions….

          -  de destinataires sociaux possibles en fonction des intentions de communication adoptées.

 

Il ne s’agit surtout pas de leur imposer un projet, un thème; car, de toute façon, quel que soit le chois retenu – le vôtre ou l’un des leurs ou celui qui découle du projet d’établissement ; les élèves doivent, dans un premier moment, chercher des documents ou autres ressources qui leur permettront de trouver les informations nécessaires à l’élaboration de leur projet d’écriture ! La seule précaution à prendre dans toute cette dynamique c’est  de veiller à ce que  les projets  souhaités par les élèves prennent  en charge les compétences et par conséquent les apprentissages programmés (cf. programmes).

 

  1. Une fois le(s) projet(s) retenus(s),  il s’agit d’arriver à :

 

      - Former les groupes de travail

      - Planifier l’action visant la réalisation du projet (parallèlement aux activités d’apprentissage….) :

 

*Phase  de recherche et de documentation. Cette phase se termine en classe par l’opération de tri et de choix des    textes ou autres documents  à retenir pour la suite. Les supports sélectionnés seront exploités pour  en dégager les idées et les informations à reprendre dans la phase de rédaction.

*Phase de rédaction. Cette phase fractionnée en plusieurs moments de classe (1er jet, 2ème jet, 3ème jet, etc) et qui se déroule parallèlement aux activités d’apprentissage permet aux apprenants de se mettre en situation d’écriture collective -mais où chaque élève participe- pour produire le texte ou les textes du projet retenu en se référant aux informations sélectionnées et en intégrant les acquis des apprentissages programmés à cet effet.

*Phase de réalisation (finalisation). Cette dernière phase signifie que le produit réalisé par les apprenants se distingue par ce   qui suit :

      - il a été  suffisamment écrit et réécrit  pour permettre aux apprenants d’intégrer les acquis et de remédier aux erreurs relevées.

      - il est « assez valable » pour lui donner une destination sociale

A ce moment là, on réalise le produit final tel qu’il doit être remis à son destinataire : support final, format, mise en page, sommaire, titre, sous-titres, illustrations, couverture etc.… Il est très important  de  remettre  le produit à son (ses) destinataire(s) et la remise doit âtre assurée par les élèves eux-mêmes –encadrés par le prof, le chef d’établissement …

- Etablir les dates de rencontres en classe et hors classe

- Identifier les tâches de chacun dans le groupe / le responsable, le secrétaire, le rapporteur, le    responsable du dictionnaire et autres matériels, le responsable du respect du temps décidé à l’avance, le responsable du « travail sans faire trop de bruit » etc.

 

- Co-élaborer les critères de réussite : (critères qui peuvent être notés dans le cahier du groupe

- son existence serait plus profitable pour le groupe qui n’aurait plus à écrire sur des feuilles…. qui se perdent !

            - critères  d’organisation dans le travail :

            - critères relatifs aux caractéristiques du produit final : le projet en tant que produit

            - critères relatifs à l’atteinte d’objectifs en matière de :

* Comportements (savoir faire et savoir être)

* Objectifs d’apprentissage (cf. programmes)

 

  1. programmer son action en distinguant :

 

      - activités  d’apprentissage : elles  prennent en charge un nouvel apprentissage ponctuel, un savoir particulier, des notions, une techniques, un savoir faire...C. O. C. E. E.E. GRAMMAIRE etc.

      - activités d’intégration : elles  ont pour fonction d’amener l’apprenant à mobiliser plusieurs acquis qui ont faitl’objet d’apprentissages séparés. Il s’agit  de moments d’apprentissage dont l’objectif est d’amener l’apprenant à intégrer différents acquis et à leur donner du sens en contexte. Cf. Xavier Roegiers & Jean-Marie De Ketele , in « Une Pédagogie de l’intégration » 2000, Bruxelles-Paris : De Boeck Université. Elles peuvent être programmées après quelques apprentissages qui forment un tout significatif, c'est-à-dire lorsqu’on veut fixer une compétence ou un palier d’une compétence. A titre d’exemple, elle peut être la partie : « je vais vers l’expression écrite » qui se trouve, non pas en début de séquence de chaque projet du manuel de 4ème année (dans la   mesure où celle-ci  est plutôt une activité d’apprentissage) mais à la fin de la  partie « grammaire pour lire et pour écrire » du même manuel parce que, là, elle est une activité obligeant l’élève à reprendre au moins deux points de langue non pas pour eux -mêmes        mais pour compléter / produire un énoncé : c'est-à-dire en contexte. Elles peuvent être, aussi, les moments où vous disposez  les apprenants en groupes afin de les mettre en  situation  de reprendre ce qu’ils auront appris au service des écrits qu’ils sont en train de produire  pour la réalisation de   leu(s) projet(s), ou les moments où les apprenants sont confrontés à la même situation problème de départ qui a favorisé les apprentissages  pour leur permettre de la solutionner puisqu’ils sont « maintenant » plus armés pour y faire face !

Il faudra, néanmoins, faire attention à former non pas des groupes trop hétérogènes : le travail serait fait alors par un seul élève et ce n’est pas du tout le but recherché, ni non plus des groupes trop homogènes : ceci ne favoriserait pas les conflits cognitifs et socio cognitifs indispensables à l’apprentissage ; mais des groupes plutôt complémentaires pour que    chaque élève travaille car c’est individuellement que s’installent les compétences.

      - activités d’évaluation : elles sont analogues aux activités d’intégration mais visent une fonction d’évaluation des acquis des élèves. A ce titre, ces derniers sont confrontés individuellement aux mêmes tâches complexes  qu’ils réalisaient en groupes.

 

  1. intégrer l’évaluation tout au long du processus :

 

     a.   avant le projet, elle vous permet le contrôle de connaissances ou de savoir faire indispensables pour le projet et les apprentissages prévus;

      b.  tout au long du projet et des différentes activités, elle permet :

          *  d’apprécier l’implication des élèves au cours des séances de travaux de groupe grâce à une grille  d’observation à concevoir au préalable;

          *  de réguler dans la mesure où elle vous donne les informations nécessaires pour prendre les décisions concernant le dispositif d’apprentissage, les contenus, les objectifs, le volume horaire prévu etc.

          *  d’évaluer  l’acquisition d’objectifs de réalisation précis pour chaque étape;

      c.  à la fin du projet, elle donne la possibilité  d’évaluer les acquis prévus en se référant aux critères de réussite adoptés en commun accord avec les élèves  au début du  processus.

 

Le B.E.M. de l’année scolaire 2006/2007

 

Le B. E. M. de juin 2007 est d’une importance majeure ; il est le premier examen de l’ère de  la réforme du système éducatif. Ce sera le moment, en évaluant, les acquis de nos élèves, d’évaluer l’apport de l’approche par les compétences et la pédagogie du projet.

la préparation de nos élèves de 4ème A. M.  à l’épreuve du B.E.M. ne doit  pas  se faire à  la fin de l’année mais peut commencer dès le 1er trimestre  en :

          -  élaborant des sujets de compositions conformes à la nature de l’épreuve ci-dessous,

          -  réfléchissant sur la façon dont vous enseignez par rapport à l’esprit de la nature de l’épreuve

                              

 

NATURE DE L’ÉPREUVE DE LA LANGUE FRANÇAISE

 

(Document non officiel ; ceci est une synthèse des trois séminaires régionaux organisés par la tutelle pour les

I. E.E. F. du pays.

 

L’épreuve de français au Brevet de l’Enseignement Moyen  pour l’année scolaire 2006/2007 s’organise comme suit :

          -  Un texte support suivi d’un questionnaire portant sur la compréhension de ce texte.2/3 de l’épreuve

          -  Une production écrite. 1/3 de l’épreuve

 

Cette épreuve s’organise en deux parties :

 

1ère partie :

Compréhension de l’écrit :( sur 13 points)   

 

Cette partie représente environ les deux tiers de l’épreuve. Il s’agira  d’évaluer ici la compétence de compréhension de l’élève d’un texte donné à travers une typologie de questions. Typologie des exercices (QCM, à appariement, lacunaires etc.) et typologie des questions (cf. documents d’accompagnement des programmes).

Le questionnaire doit être conçu de manière à favoriser une entrée (possible) dans le texte et préparer le candidat à la production écrite, il doit être élaboré de façon à favoriser l’évaluation de la compétence de l’examiné à repérer  l’intention de communication du narrateur/Auteur  et à analyser  l’organisation du discours pour  construire le sens du texte en fonction de ces deux éléments (en gras et en italique) et non pas  en fonction du développement linéaire du texte et  encore moins de la notion de  « croissance dans la difficulté ».

 

Deux paramètres sont à prendre  en considération :

      - Le thème (instance d’énonciation, idée générale, objet d’étude, typologie etc.),.

      - Les indices grammaticaux, c’est-à-dire tous les outils linguistiques (vocabulaire, grammaire, conjugaison, orthographe) susceptibles d’aider  l’élève à renforcer sa compréhension du texte via des questions pertinentes.          

 

Le  texte :

Accessible à l’élève moyen, le texte doit former un tout relativement clos et respecter les règles de cohérence : il faudra donc  veiller à ce que  les éventuelles  coupures  (qui doivent  être clairement indiquées) ne nuisent pas à sa cohérence.

Il peut s’agir d’un texte authentique de 15 à 20 lignes, d’actualité ou tiré de la littérature de jeunesse. Quel que soit le document d’où il est extrait, les références complètes doivent être mentionnées au bas du texte (auteur, titre, date de parution, maison d’édition, etc.)

 

2ème partie :

 

Production écrite  (/7)

Cette partie représente un tiers de l’épreuve. C’est la situation  dans laquelle le candidat aura à exercer ses compétences par la mobilisation d’un ensemble de  ressources dans une situation significative, nouvelle, choisie au sein de la famille de situations qui définissent la ou les compétences ciblée(s).

 

Le sujet de la production prenant appui sur le texte initial est proposé au candidat (la première préoccupation ne doit pas être orientée vers la thématique mais plutôt  vers  le discours à faire produire) ; Il l'amène à produire un texte mettant en oeuvre une ou plusieurs des formes de discours étudiées au collège. La situation de communication dans laquelle doit s'inscrire le texte à produire doit être indiquée clairement  dans le sujet.

 

La consigne d’écriture devra énoncer des critères de réussite afin d’amener l’élève à réaliser de meilleures performances.

Voir un exemple d'épreuve de B.E.M

Tayeb Aït Kaci, Inspecteur de Français

 

 

 
 

 
     
 

 

 
 

 
 

Quelques exemples de projets (en format PDF) construits par des enseignants de la wilaya de Tarf

 
 

 
 

Première Année Moyenne. Projet1. "Monter une bibliothèque de classe avec des récits et des bandes dessinées." 3 séquences: 1. Découvrir les différents types de récits. 2. Identifier les étapes du récit. 3. Découvrir le récit à travers la BD.

 
 

Deuxième Année Moyenne.Projet 1:"Participer à un concours de lecture dans le cadre de l'inter C.E.M."

 
 

Quatrième Année Moyenne. Projet1. "Réaliser des affiches pour informer et sensibiliser les élèves aux dangers du tabagisme"

 
 

Quatrième Année Moyenne. Projet1:"Réaliser des panneaux-affiches pour informer et sensibiliser les élèves aux problèmes liés à la protection de l'environnement." (3 séquences).

 
 
Quatrième Année Moyenne. Projet 1: "Réaliser des panneaux affiches pour informer et sensibiliser les élèves à l'importance liée au manuel scolaire afin de le préserver et de l'utiliser d'une manière rationnelle."

Quatrième Année Moyenne. Projet 2."Pour le site de l'UNICEF, rédiger un recueil de textes (récits et textes argumentatifs pour parler des droits et des droits de l'enfant". Projet réalisé par les enseignants de Zerizer. Daïra de Besbes

Projet 3. 4ème Année Moyenne.

Créer une affiche publicitaire et rédiger des reportages pour participer à un concours initié par L’U.N.E.S.C.O., et destiné aux collégiens, dont le thème est :

«  Faites découvrir votre pays. ».

Séquence1 : Décrire pour inciter à la consommation. (La publicité).

Séquence 2: Décrire pour inciter à la découverte. Le reportage.

Projet 3.1ère Année Moyenne.

(Intégrer les trois « projets du manuel : le prescriptif, l’informatif et l’argumentatif)

1. Organiser une exposition pour sensibiliser les élèves de l’établissement sur  Le tabac et ses méfaits  et les inciter à ne plus en consommer .

2. Sensibiliser, à travers le journal mural du C. E. M., les filles de l’établissement sur l’importance du  sport pour les femmes et les pousser à le pratiquer

Projet 3.2ème Année Moyenne.

1.Réaliser un dépliant touristique sur sa région pour l’offrir à la maison de la culture/à la maison des jeunes ou au syndicat du tourisme

2.Réaliser un catalogue des bijoux ou costumes traditionnels de la région pour les faire connaître

3.Rédiger une publicité pour le journal mural de l’établissement  valorisant la bibliothèque du C. E. M. en vue d’inciter les élèves à s’y rendre

 

 

 
 

Le discours narratif.

Activité proposée par Mlle Bel Mokhtar, professeur de français au C.E.M Aoun Ahmed. Tabia. Sidi Bel Abbes.

 
   
   
   
 

Ces activités ont été réalisées par la cellule pédagogique du C.E.M Aoun Ahamed.Tabia dans la wilaya de Sidi Bel Abbes, encadrée par Monsieur HABBAS, Inspecteur de français.

 
 

4ème Année Moyenne. Projet.1. "Elaborer des panneaux-affiches pour informer et sensibiliser les élèves de l'établissement aux problèmes liés à la préservation de l'environnement". Projet proposé par M.H.Benamara. Tizi Ouzou. Ce travail a été construit lors d'un séminaire tenu au CEM Derdar Saïd à Tizi Ouzou sous la direction de M. B. LAICHAOUI, IEEF de français.

 
 

 
 

PS/ (Pour toute information complémentaire, les coordonnées des concepteurs de ces projets sont disponibles sur leurs documents)

 
     
 

Exemple d’épreuve du B.E.M.                                            Séminaire de Skikda- 08/09/10 janvier 2007

 

 

Texte support :                                 La fable des porcs-épics

 

     Par une froide journée d’hiver, un troupeau de porcs-épics s’était mis en groupe serré pour se protéger de la gelée par leur propre chaleur. Mais immédiatement, ils ressentirent les atteintes de leurs piquants, ce qui les fit s’éloigner les uns des autres. Quand le besoin de se réchauffer se faisait sentir, ils se rapprochaient de nouveau. Mais le même inconvénient se reproduisait. Les pauvres rongeurs étaient ballottés entre les deux souffrances jusqu’à ce qu’ils aient trouvé une distance moyenne qui rendit leur situation supportable.

Ainsi, le besoin de vivre ensemble pousse les hommes les uns vers les autres ; mais leurs insupportables défauts les dispersent de nouveau. La distance moyenne qu’ils finissent par découvrir et à laquelle la vie en commun devient possible, c’est la politesse et les bonnes manières.

Texte adapté d’Arthur Schopenhauer

  1. le texte support peut être donné sans le titre et on peut ne pas faire référence, dans le questionnaire de  compréhension, au mot « fable » ; dans ce cas, on peut demander à l’élève de trouver un titre …

  2. il y a 12 questions. Ceci ne veut pas dire qu’il doit y avoir toujours 12 ! Nous avons surtout voulu montrer toutes les questions possibles….

  3. (La répartition des 13 points se fera en fonction des variantes choisies au moment de l’élaboration du questionnaire final)

  4. ce travail est le résultat d’une fusion des 2 sujets élaborés par les enseignantes et enseignants de Skikda lors du séminaire du 06/07 et 08 janvier 2007 animés par moi-même et Monsieur Mahmoudi Mohamed Lamine I. E. E. F. de Batna

 

I) Compréhension de l’écrit   (13 points)

1ère question :

Variante 1 : Recopie la bonne réponse

a)       Le porc-épic est un animal dont le corps est couvert :

       -de plumes

       -d’écailles

       -de piquants

b)       Les  porcs-épics se sont rapprochés dans le but de :

       -se protéger de l’homme

       - se protéger du froid

                            - s’amuser

Variante 2 : Recopie la bonne réponse : Le porc-épic est :

  1. une plante

  2. un animal

  3. une personne

2ème question :

Variante 1 :D’après le texte, en quelle saison se passe la scène ?

Variante 2 : Relève du texte le champ lexical de l’hiver : (les mot qui renvoient à « hiver »)

Variante 3 : recopie la bonne réponse : La scène se passe :

  1. en été

  2. en hiver

  3. en automne

3ème question :

Variante 1: par quel autre nom sont désignés les porcs-épics dans ce texte ?

Variante 2 : relève du texte le champ lexical du mot animal

4ème question :

Réponds par « vrai ou faux » :

       -Les porcs-épics se dispersent parce qu’ils se font mal avec leurs piquants

       -Ils souffrent de la chaleur

       -Une distance moyenne rendit leur situation insupportable

5ème question :

 Variante 1 : complète, à partir du texte,  le tableau suivant :

 

 

Ce qui les pousse à se rapprocher

Ce qui les éloigne

La solution trouvée

Les porcs-épics

 

 

 

Les hommes

 

 

 

 

Variante 2 : complète le tableau suivant avec les expressions suivantes (le même tableau) :

-trouver une distance moyenne - leurs défauts – la recherche de la chaleur – leurs piquants – la politesse et les bonnes manières, trouver une distance moyenne, le besoin de vivre ensemble

 

6ème question :

1. Variante 1 : recopie les 2 bonnes réponses

Dans ce texte, l’auteur :

-          raconte une histoire

-          décrit un lieu

-          présente une personne

-          explique un comportement

Variante 2 : réponds par vrai ou faux  Dans ce texte, l’auteur :

-          raconte puis décrit

-          décrit puis présente une personne

-          raconte puis explique

 

7ème question :

Variante 1 : « Quand le besoin de se réchauffer se faisait sentir, les porcs-épics se rapprochaient de nouveau» 

Remplace le mot souligné par l’un des articulateurs suivants :tout à coup, lorsque, pourtant.

Variante 2 : (autre question de langue possible) :

« Le besoin de vivre ensemble pousse les hommes les uns vers les autres ; mais leurs insupportables défauts les dispersent »

Remplace le mot souligné par l’articulateur qui convient : car, cependant, donc

 Variante 3 : (autre question de langue possible) :

« Ainsi, le besoin de vivre ensemble pousse les hommes les uns vers les autres »

Remplace le mot souligné par l’articulateur qui convient : car, cependant, pareillement

Variante 4 : (autre question de langue possible) :

Complète par : afin de, à condition de, à cause de :

      -Les hommes peuvent vivre ensemble…………accepter les défauts des autres

 

8ème question :

Variante 1 :

«  leurs insupportables défauts les dispersent »

A quel nom renvoient, dans ce texte, les mots soulignés ?

Variante 2 : (autre question de langue possible)

« Mais immédiatement, ils ressentirent les atteintes de leurs piquants

      -Que remplace le pronom souligné ?

 

 9ème question :

Variante 1

«  Leurs insupportables défauts les dispersent »

« Insupportables défauts »   veut dire :

- des défauts qu’on peut  supporter

- des défauts qu’on a envie de supporter

- des défauts qu’on ne peut pas supporter

10ème question :

-a) Quels sont les temps dominants dans le 1er paragraphe ?

-b) Recopie la bonne réponse

  L’auteur a utilisé ces temps parce qu’il :

- explique

- décrit

- raconte

Variante 2 : (autre question de ‘conjugaison’) :

-a)Quel est le  temps dominant dans le 2ème  paragraphe ?

-b) Recopie la bonne réponse

  L’auteur a utilisé ce temps parce qu’il :

- explique

- décrit

- raconte

 

11ème question :  

 Relève du texte la phrase qui te semble la plus importante (qui montre le but du texte).

 

12ème question :

    Variante 1 : recopie la bonne réponse : Ce texte est une fable racontant une histoire qui :

-amuse le lecteur.

-éduque le lecteur.

-ennuie le lecteur.

   Variante 2 : Recopie la bonne réponse : l’auteur en nous racontant cette fable veut nous apprendre :1

    1. qu’il faut que les hommes apprennent la politesse et les bonnes manières pour pouvoir vivre ensemble

    2. que les hommes ne peuvent pas vivre ensemble

    3. qu’il faut aider les porcs-épics à vivre ensemble

 

 Variante 3 : voici trois morales ; recopie celle qui te semble convenir à ce texte :

     - qui vole un œuf, vole un bœuf

     - Vivre ensemble exige le respect des autres

                           - C’est en forgeant qu’on devient forgeron

 

II/  Production écrite : (07 points.)

Sujet 1 :

         Ton collège organise une journée porte ouverte sous le slogan « vivre en communauté exige le respect de l’autre »

         Or, dans nos écoles, on a tendance à  ne plus se respecter.

  Rédige un texte de 10 lignes (environ 120 mots) pour  le journal mural de ton collège afin de convaincre tes camarades de faire preuve de plus de respect les uns vis-à-vis des autres.

Ta production comprendra :

-Une partie narrative dans laquelle tu raconteras une scène de violence vécue dans ton collège.

-Une partie explicative à visée argumentative où tu donneras deux ou trois raisons qui montrent que sans respect mutuel, on ne peut pas vivre ensemble.

Sujet 2 :

Tu as assisté à une bagarre entre deux de tes camarades de classe. Tu as été choqué par leur comportement violent.

Afin que de telles scènes ne se répètent plus, écris un texte de dix lignes dans l’intention de le publier  dans le journal de l’école.

                  Ton texte, d’une dizaine de lignes, comportera :

     -une partie narrative, dans laquelle tu raconteras la bagarre.

     -une partie argumentative dans laquelle tu donneras trois raisons pour persuader tes camarades à renoncer à la violence comme moyen de régler les différends (problèmes qui opposent deux personnes).

_______________

 

Observations :

1. ces sujets peuvent être complétés par d’autres orientations explicitant les critères de réussite

2. une grille d’évaluation peut être proposée

___________________

Télécharger le document sur l'épreuve du B.E.M (en format word)

 
     
 

Analyses critiques de l'épreuve de français au B.E.M, session 2007

 
 

La présentation du projet.

Projet 2, 4ème Année Moyenne. 1ère séance.

 
 

   
 

Bravo les enfants!   Le journal du collégien, un blog créé par des élèves de Biskra:   http://lejournalducollegien.blogg.org/

   
 

Programme de français de la 4ème Année Moyenne                 Document d'accompagnement

 

Guide du Professeur 3°A.M (en format PDF)               Programme de 3ème A.M : Répartition du 1er Projet

 

Pédagogie du Projet                Grilles de pilotage d'un projet ou d'une séquence

 

La didactique de l'oral

 

Activités Ludiques       Documents Audio        Lexique didactique         Documents didactiques           Accueil   

 

  Les Nouveaux programmes & les guides du professeur sur le site du Ministère de l'Éducation Nationale:

http://www.meducation.edu.dz/directions/moyen/   

http://www.meducation.edu.dz/directions/moyen/programmes/