Éduquer à la citoyenneté: Proposition de thèmes à développer. 

 

 
Selon les niveaux, on pourrait travailler les notions:

La devise républicaine "française" "Liberté, Égalité, Fraternité" peut servir de support à des actions concrètes :
 
Liberté

L’École est un chemin de liberté parce que l’enfant y apprend à obéir au droit plutôt qu’à la force. Toute initiative visant à promouvoir une meilleure compréhension et appropriation des règles permet de développer le sens de la responsabilité des élèves.
- Pour être libre, il faut être capable d’agir, de prendre des responsabilités qui sont à sa mesure, se sentir responsable de ses actes.
- Pour être libre, il faut bien connaître son "métier d’écolier".
- Pour être libre, il faut connaître ses droits et ses devoirs (à l’école élémentaire : contribuer à élaborer un règlement de vie de la classe ou de l’école).
- Pour être libre, il faut se respecter, respecter l’autre, savoir se contrôler, être poli.
- Pour être libre, il faut faire attention à se protéger, à la maison, à l’école, dans la rue (sécurité domestique, sécurité routière, règles de prudence dans toutes les situations à risques).
 
Égalité

L’égalité des élèves devant la loi, l’identité de leurs droits et de leurs devoirs, quelles que soient leurs particularités, est le principe même de la communauté scolaire.
-L’égalité à l’école, c’est prendre la parole à son tour et à bon escient, s’exprimer et écouter, essayer de comprendre l’autre.
- L’égalité c’est accepter des règles qui s’appliquent également à tous en s’intégrant dans un groupe de travail, de jeu ou de pratique sportive.
- L’égalité, c’est apprendre à régler les conflits de façon juste, savoir se défendre, et ne pas mettre l’autre en danger.
- L’égalité, c’est tenir sa parole et ne pas tromper l’autre puisqu’on le considère comme son égal.
 
Fraternité

L’École est le creuset de la fraternité parce que la réciprocité des droits et des devoirs forge le sentiment d’une solidarité entre élèves.
- La fraternité à l’école, c’est accueillir un nouveau, aider un enfant malade ou handicapé.
- La fraternité, c’est s’entraider et se venir en aide dans le travail et dans la vie scolaire, savoir gagner et perdre dans le jeu, prêter et partager.
- La fraternité, c’est savoir partager les ressources de l’environnement avec les autres, ne pas gaspiller l’eau, l’énergie, préserver la nature pour les générations à venir.
- La fraternité, c’est oser parler, se confier, considérer l’autre comme un ami.

Niveau avancé:
De manière plus élaborée et en adaptant la démarche à l’âge des élèves, les Initiatives citoyennes doivent toujours se référer aux valeurs communes qui constituent le fondement de la démocratie.
- Les Droits de l’homme.
- La souveraineté nationale.
Ce socle éthique et civique du lien social démocratique (Déclaration des droits de 1789) donne l’orientation d’ensemble des Initiatives citoyennes.
 
1 - La dignité de l’être humain

"Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l’utilité commune". (Déclaration de 1789, article I) ; contre "les régimes qui ont tenté d’asservir et de dégrader la personne humaine.
 
Initiatives citoyennes en vue du respect de la dignité de chaque être humain, quels que soient sa nationalité, sa religion, son sexe ou sa génération

- Réflexion et analyse de ses propres comportements en la matière (lutte contre le racisme et le sexisme).
- Action en collaboration avec des associations agréées concernées.
- Apprendre à respecter son corps ("mon corps n’est pas un jouet") et à respecter le corps d’autrui sont également une manière d’éveiller l’adolescent au sentiment de la dignité humaine.
 
2 - La prévention de la violence

"Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l’homme. Ces droits sont la liberté, la propriété, la sécurité  et la résistance à l’oppression" (Déclaration de 1789, article 2). La violence exercée contre les personnes et les biens va à l’encontre de l’exercice de ces "droits naturels et imprescriptibles".
L’expression de la violence à l’école altère et menace de détruire le lien de confiance indispensable à tout apprentissage et au libre épanouissement des personnalités.
 
Initiatives citoyennes

- Explication du concept de violence dans toutes ses dimensions : violence donnée, violence subie, violence contre autrui et violence contre soi, violence physique et violence morale...
- Pratiques de dépassement des situations de violence, apprendre le respect des uns et des autres, des élèves entre eux, des élèves à l’égard des membres de la communauté éducative et des adultes en général. Respect à l’égard des élèves. Élaboration d’une charte, d’un contrat d’établissement sur le respect des personnes et des biens.
 
3 - L’apprentissage de la démocratie

"Le principe de toute souveraineté réside essentiellement dans la Nation. Nul corps, nul individu ne peut exercer d’autorité qui n’en émane expressément" (Déclaration de 1789 - article 3), "La souveraineté nationale appartient au peuple, qui l’exerce par ses représentants et par la voie du référendum".
 
Initiatives citoyennes

- Réflexions et pratiques sur la fonction de délégués d’élèves.
- Apprentissage des fonctions de participation (associations culturelles socio-éducatifs au collège et au lycée...).
- Rencontres avec des élus, conseils municipaux de jeunes.
- Contacts et informations sur la vie associative.
 
4 - Le jeu des libertés

"La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui" ; "la libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’homme" (Déclaration de 1789, articles 4,11).
 
Initiatives citoyennes

- Liberté de soi et liberté d’autrui, liberté et obéissance, droits et devoirs.
- Respect de son corps et du corps d’autrui, estime de soi et estime des autres.
- Réflexion sur les pratiques qui développent l’autonomie dans l’apprentissage des savoirs, dans la vie scolaire, la vie en général.
- Droit de réunion, d’association, de publication (notamment pour les lycéens).
 
5 - La solidarité

 
Initiatives citoyennes

- Actions de solidarité en direction des chômeurs et travailleurs en situation précaire.
- Solidarité entre générations : actions en faveur des personnes âgées.
- Pratique de la protection de l’environnement (partage des ressources de la planète, environnement et développement).
 
7 - La loi et ses représentants

"La loi est l’expression de la volonté générale (...). Elle doit être la même pour tous, soit qu’elle protège, soit qu’elle punisse". "La garantie des droits de l’homme et du citoyen nécessite une force publique" (Déclaration de 1789, article 6 et 12).
 
Initiative citoyenne

- Connaissance des institutions judiciaires, policières et de la gendarmerie ; rencontres avec leurs représentants.
 
8 - La Nation et l’ouverture à l’universel
Initiatives citoyennes

- Réflexion sur la nationalité, sur le droit de vote.
- Jumelage avec un établissement scolaire d'Europe ou du Maghreb Arabe...
- Réflexions sur les projets de construction de l'Union du Maghreb Arabe, de l'Unité Arabe et l'Unité Africaine, de l'Union Européenne.
 
 

Source du document: http://www.ac-clermont.fr/pedago/initia98/initia.htm

 

 

Parcours Citoyen: Compétences à faire acquérir ...

 
 

(Ces compétences s'inspirent des Programmes d'Education Civique français)

 
 

L’ÉDUCATION CIVIQUE  À L’ÉCOLE

Un maître-mot : l’apprentissage de la socialisation (« vivre ensemble »)

-À l’école maternelle 
l’éducation civique est perceptible dans les 5 grands domaines d’activités définis, particulièrement celui qui apprend à «vivre ensemble» : 

-partage d’activités et d’espaces communs ;
-
apprentissage de la communication, de la prise de parole, de l’écoute de l’autre. 

-À l’école primaire

 L’éducation civique s’exprime en savoirs, pratiques et compétences dont la plupart sont transversales.
A l’issue du cycle primaire, l’élève connaît les repères sociaux indispensables : respect de soi, respect des autres, règles de vie en commun – à partir de la vie de classe.

 
  Compétences devant être acquises:  
 

* Être capable de :

  • commencer à se sentir responsable ;

  • prendre part à un débat sur la vie de la classe ;

  • respecter les adultes et leur obéir dans l'exercice normal de leurs diverses fonctions.

* Avoir compris et retenu :

  • que les règles acceptées permettent la liberté de chacun, en particulier à partir de quelques exemples pris dans les règles de vie ;

  • quelques principes d'hygiène personnelle et collective et leur justification ;

  • quelques règles simples de sécurité routière ;

  • quelques règles à appliquer en situation de danger (se protéger, porter secours en alertant, en choisissant les comportements à suivre) ;

  • les principaux symboles de la nation et de la République.

 
 

* Être capable de :

  • prendre part à l'élaboration collective des règles de vie de la classe et de l'école ;

  • participer activement à la vie de la classe et de l'école en respectant les règles de vie ;

  • participer à un débat pour examiner les problèmes de vie scolaire en respectant la parole d'autrui et en collaborant à la recherche d'une solution ;

  • respecter ses camarades et accepter les différences ;

  • refuser tout recours à la violence dans la vie quotidienne de l'école.

* Avoir compris et retenu :

  • quelles sont les libertés individuelles qui sont permises par des contraintes de la vie collective ;

  • quelles sont les valeurs universelles sur lesquelles on ne peut transiger (en s'appuyant sur la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen) ;

  • le rôle de l'idéal démocratique dans notre société ;

  • ce qu'est un État républicain ;

  • ce que signifient l'appartenance à une nation, la solidarité européenne et l'ouverture au monde ;

  • la responsabilité que nous avons à l'égard de l'environnement ;

  • le rôle des élus municipaux dans la commune.

 

 

L’ÉDUCATION CIVIQUE 

Centrée sur l'apprenant , 
l’éducation civique donne un sens à l’ensemble du projet éducatif

L’éducation civique est une formation de l’homme et du citoyen .
* Trois finalités principales :

-Éducation aux droits de l’homme et à la citoyenneté 
-
Éducation au sens des responsabilités individuelles et collectives
-
Éducation au jugement

Elle correspond à une discipline d’enseignement spécifique mais concerne aussi toutes les disciplines.

Les concepts occupent une place majeure dans la cohérence de l’éducation civique

1.

Les concepts-clés : Questions du programme :
Droits et devoirs de la personne -Le sens de l'école
le collège, un lieu pour apprendre, une communauté éducative :
la vie au collège ; 
l’éducation : un droit pour tous.
-
Les droits et les devoirs de la personne
l’élève, une personne qui a des droits et des obligations ; l’élève et la citoyenneté.
-
La responsabilité vis à vis du cadre de vie, de l'environnement et du patrimoine
dimensions sociales de la responsabilité des élèves.

2.

Les concepts-clés : Questions du programme :
Egalité, solidarité, sécurité -L’égalité devant la loi ; le refus des discriminations ; la dignité de la personne.
-
L’esprit de solidarité ; la solidarité instituée.
-
La sécurité au collège et dans la vie  quotidienne ; face aux risques majeurs.

3.

Les concepts-clés : Questions du programme :
Libertés, droits, justice -Les libertés individuelles et collectives ; des droit de nature différente ; les enjeux de l’information.
-
Les principes de la justice ; l’organisation judiciaire ; les voies de recours.
-
Les droits de l’homme.

4.

Les concepts-clés : Questions du programme :
Citoyenneté, démocratie -Le citoyen, la République, la démocratie
La citoyenneté ; les valeurs, principes et symboles de la République ; la démocratie.
-
L’organisation des pouvoirs de la République
L’administration de l’État et les collectivités territoriales ; les institutions algériennes; les élections.
-
La citoyenneté politique et sociale
les acteurs ; les citoyens dans la vie sociale.
-
Les débats de la démocratie
l’opinion publique et les médias et, au choix : L’État en question ; l’expertise scientifique et technique dans la démocratie ; la place des femmes dans la vie sociale et politique.
-
La défense et la paix
La Défense nationale, la sécurité collective et la paix ; la solidarité et la coopération internationale.

Le concept de citoyenneté
« colonne vertébrale » des programmes d’éducation civique...

*Une mise en relation des savoirs et pratiques 

Ni « leçons de morale », ni « cours de droit constitutionnel », les programmes et l’enseignement de l’éducation civique doivent être ancrés dans la réalité concrète : 
« A partir d’études de cas et d’exemples concrets que de jeunes adolescents peuvent comprendre et replacer dans une perspective plus large, cet enseignement s’appuie en priorité sur l’apprentissage du débat conçu comme un des éléments  constitutifs de la démocratie républicaine : à partir d’une situation concrète, les élèves apprennent à argumenter, ce qui suppose tout à la fois l’exercice de l’esprit critique et du raisonnement, mais aussi l’écoute de l’autre et le respect de la pluralité des opinions » (extrait de Qu'apprend-on au collège ? - Cahier des exigences pour le collégien, Conseil national des programmes, 2002).

*Un enseignement prenant appui sur des textes de référence 

Quelques exemples : Déclaration des droits et du citoyen de 1789, notamment ses articles 1, 6, 7, 8, 9 ; la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948, notamment ses articles 1, 7, 8, 9, 10, 11, 15, 21, 26 ; La Constitution; la Convention internationale des droits de l’enfant de 1989 , notamment ses articles  2, 28, 32, 33, 34. etc.

Au collège, tout comme à l’école primaire, chaque discipline d’enseignement apporte sa contribution à l’éducation civique et la nourrit de références culturelles et scientifiques .

 
 

LES SAVOIRS ET COMPÉTENCES  DE  FIN DE COLLÈGE
EN  ÉDUCATION CIVIQUE

*Comprendre et maîtriser dans son contexte le vocabulaire de la citoyenneté, en particulier certaines notions-clés (liberté, égalité, solidarité, principes de la démocratie, République …)

*Connaître les principales institutions politiques de l'état.

  • pouvoir exécutif : président de la République et gouvernement ;
  • pouvoir législatif :  Assemblée nationale et Sénat ; fonctions de l’État et des collectivités territoriales (locales).
  • * Comprendre les articles essentiels des grands textes de référence.
    *
    Connaître et respecter quelques règles fondamentales de la vie sociale et politique.
    *
    Être capable d’argumenter dans le cadre d’un débat

     

     

    L’ÉDUCATION CIVIQUE AU LYCÉE

    DE LA VIE EN SOCIÉTÉ À LA CITOYENNETÉ

    Mot-clé : CITOYENNETÉ

    Notions   : Entrées :
    -civilité
    -
    intégration
    -
    Droit
    -
    droits de l’homme et du citoyen
    -
    droits de la personne : sociaux et politiques
    -
    nationalité
    -citoyenneté et civilité 
    -
    citoyenneté et intégration 
    -
    citoyenneté et travail 
    -
    citoyenneté et transformations des liens familiaux

    INSTITUTIONS ET PRATIQUES DE LA CITOYENNETÉ 

    Mot-clé : EXERCICE DE LA CITOYENNETÉ

    Notions : Entrées :
    -Pouvoir
    -
    Représentation
    -
    Légitimité
    -
    État de droit
    -
    République 
    -
    Démocratie 
    -
    Défense 
    -Exercice de la citoyenneté, représentation et légitimité du pouvoir politique
    -
    Exercice de la citoyenneté, formes de participation politique et d’actions collectives
    -
    Exercice de la citoyenneté, République et particularismes 
    -
    Exercice de la citoyenneté et devoirs du citoyen

    LA CITOYENNETÉ À L’ÉPREUVE DES TRANSFORMATIONS DU MONDE CONTEMPORAIN 

    Mot-clé : CITOYENNETÉ AUJOURD'HUI

    Notions : Entrées : 
    -Liberté
    -
    Égalité
    -
    Souveraineté
    -
    Justice
    -
    Intérêt général
    -
    Sécurité
    -
    Responsabilité
    -
    Éthique
    -La citoyenneté et les évolutions des sciences et des techniques 
    -
    La citoyenneté et les exigences renouvelées de justice et d’égalité
    -
    La citoyenneté et les formes de mondialisation

    DE LA VIE EN SOCIÉTÉ À LA CITOYENNETÉ POLITIQUE 

    Mot-clé : CITOYENNETÉ 

    Notions   : Entrées :
    -citoyenneté
    -
    civilité
    -
    intégration
    -
    nationalité
    -
    Droit
    -
    droits de l’homme et du citoyen
    -
    droits civils, politiques et sociaux
    -
    représentation 
    -
    État de droit 
    -citoyenneté et civilité 
    -
    citoyenneté et intégration 
    -
    citoyenneté et travail 
    -
    citoyenneté et transformation des liens familiaux 
    -
    citoyenneté, représentation et participation politiques

    L’EXERCICE DE LA CITOYENNETÉ FACE AUX GRANDS DÉFIS DU MONDE CONTEMPORAIN

    Mot-clé : EXERCICE DE LA CITOYENNETÉ

    Notions : Entrées : 
    -République
    -
    Démocratie
    -
    Légitimité
    -
    Liberté
    -
    Sécurité
    -
    Égalité
    -
    Justice
    -
    Intérêt général
    -
    Éthique
    -Exercice de la citoyenneté, République et particularismes 
    -
    Exercice de la citoyenneté et devoirs du citoyen
    -
    Exercice de la citoyenneté et les exigences renouvelées d’égalité et de justice
    -
    Exercice de la citoyenneté, la mondialisation...

    L'ÉDUCATION CIVIQUE : 

    UN APPRENTISSAGE PROGRESSIF AU DÉBAT ARGUMENTÉ

     
     

    Source du document: http://www.ac-nancy-metz.fr/Citoyen/Enseignement/enseign_index.htm

     
     

     
     

    DÉCLARATION UNIVERSELLE DES DROITS DE L'HOMME

     
     

    DECLARATION DES DROITS DE L'ENFANT

     
     

     EDUCATION ET CITOYENNETE

     
     

    HAUT DE LA PAGE