Modèle de fiche pour l’enseignement/apprentissage
de la grammaire par la découverte

   
 

Partir d’un modèle taxonomique :

Objectifs

Opérations

Objectifs liés à l’acquisition des connaissances.

Avoir  accès aux connaissances. Comprendre. Appliquer. Stabiliser les savoirs.

Objectifs liés à la maîtrise des opérations d’analyse.

Discriminer. Recueillir des informations. Trier. Classer, établir des liens internes.

Objectifs liés à la maîtrise des opérations de synthèse.

Émettre des hypothèses. Argumenter, démontrer. Mettre en relation. Comparer des corpus de différents domaines. Extrapoler, établir des lois.

Objectifs liés à la maîtrise des opérations d’évaluation.

Choisir ou définir des critères ? Relier objectifs, critères, conditions de réalisation. Mesurer et quantifier les écarts. Anticiper, orienter son action. Modifier ses stratégies de production ou d’apprentissage (= réguler).

 

Donc, il ne s’agira pas seulement d’objectifs  visant une connaissance de règles mais plutôt des objectifs visant à acquérir une compétence grammaticale, une aptitude, une performance à utiliser une grammaire en contexte.

Aussi, cet enseignement/apprentissage  de la grammaire de l’écrit par la découverte doit-il se faire dans des documents authentiques qui donnent à voir ce que l’on veut apprendre dans l’utilisation naturelle qu’en font les locuteurs natifs, donc dans des situations et des contextes réels.

 

Démarche (méthode) : Six étapes :

 

1- l'observation du phénomène.

2- la manipulation des énoncés et la formu­lation d'hypothèses.

3- la vérification des hypothèses.

4- la formulation de lois, de régularités ou de règles et l'établissement de procédures.

5- une phase d'exercisation.

6- le réinvestissement contrôlé.

 
 
   
 

Domaines taxonomiques

& Démarche

 Tâches d’apprentissage

Remarques

 

Le processus d’apprentissage consiste à : observer – comprendre / appliquer – manipuler – s’exercer / s’exercer -produire

1/ L'observation du phénomène

Observer.

Lire/relire.

Repérer.

 

 

Manipuler des outils (supports) :

Activités de repérage :

Les apprenants  lisent un/des texte (s) pour :

- repérer :

(ils soulignent, encadrent, entourent, relèvent …)

 

 

Les consignes doivent être verbalisées, visualisées et paraphrasées par l’élève avant chaque tâche…

Si nécessaire ces consignent sont reformulées, explicitées par le professeur.

Ces consignes/fils conducteurs de relectures sélectives, de repérer, regrouper certains éléments formels pertinents : grammaticaux, ou culturels, du texte.

Proposer des entrées de lecture.

2/ La manipulation des énoncés et la formu­lation d'hypothèses.

Analyser/expliquer/aider à comprendre.

Relire.

Lister/regrouper/Discriminer.

Mettre en relation.

Transformer/remplacer/Comparer/

Déplacer/ajouter/modifier/

soustraire

Manipuler des outils (documents authentiques).

L’analyse/compréhension de la notion grammaticale est réalisée dans son fonctionnement en contexte.

 

L’explication grammaticale n’arrive qu’après le repérage formel en relation aux sens/fonction sociale/acte.

Proposer des entrées de relecture.

Emettre des hypothèses

Quelles hypothèses peut-on émettre concernant une notion grammaticale ?

Travail en binômes ou en sous groupes.

Les apprenants sont invités à formuler leurs commentaires.

Un élément important de cette démarche est que l’élève construise lui-même (formule dans ses mots) l’hypothèse de règle à partir d’observations (on ne lui apporte pas une règle toute faite se substituant à sa propre démarche explicative).

3/ La vérification des hypothèses

Vérifier les hypothèses

Travail en binômes ou sous-groupes.

Travailler sur différents corpus.

Les hypothèses élaborées sont validées sur un autre corpus et, si elles s'avèrent généralisables, elles pourront prendre la forme de lois, de régularités ou de règles.

Les règles  sont observables dans leurs fonctionnements en contexte.

4/ La formulation de lois, de régularités ou de règles et l'établissement de procédures (conceptualisation).

formuler des lois (règles).

 

Etablir des critères.

Formulation d’une règle (conceptualisation)

Travail en binômes ou sous-groupes.

 

L’enseignant pourra plus tard bien sûr reformuler cette règle en utilisant un jargon grammatical, s’il le désire.

5/ Une phase d'exercisation

Appliquer

Exercices  d’application de  difficulté graduelle (du plus simple au plus complexe)

Les élèves mettent en application leurs découvertes dans des contextes linguistiques variés.

Créer d’autres exemples

Rédiger des exemples en binômes ou individuellement

Extension.

Combiner avec d’autres tâches

Enchaîner avec d’autres tâches.

Ex. activité ludique.

L’intégration de cet objectif dans un travail plus complexe est essentielle pour assurer la maîtrise.

6/ Le réinvestissement contrôlé.

Evaluer

Faire le bilan de la maîtrise de l’objectif dans une tâche complexe : réemploi dans une production écrite (paragraphe)

Evaluer le niveau de maîtrise de la notion étudiée.

Le professeur guide le transfert des connaissances acquises dans des activités de lecture et surtout d’écriture.

Et c’est le moment de proposer, le cas échéant, une remédiation.

 

Il faut souligner l’importance, pour les activités cognitives des élèves, des outils cognitifs de la classe : utilisation du brouillon et utilisation du tableau avec craies de couleurs comme lieu de représentations, concrétisations, du phénomène à apprendre : tableau (grille), listages, schémas mettant en évidence tel ou tel aspect du même phénomène ou la relation de plusieurs phénomènes (forme générale du document, dégroupement, regroupement, représentations de la stratégie de discours). L’apprentissage d’un objet ne pouvant en général se suffire d’une simple restitution linéaire et verbale : on sait bien qu’apprendre inclut apprendre à apprendre en utilisant de manière variée les différents canaux sensori-cognitifs des apprenants.

 
 
   
 

 
 
1. Approche.              2. Illustration 
 
 

 
 

Ressources didactiques         Grilles         Lexique didactique            Plan du site              Accueil