Jeux sur Internet.  
     
 

Défi et concours, jeu collectif

Nous désignons ici toutes les activités ludiques à destination de groupes d’individus. On propose un jeu à des équipes : les membres des équipes doivent travailler ensemble, collaborer pour faire le jeu et espérer gagner. Il est important de noter que des jeux sur Internet qui s’adressent à des individus isolés (on se reportera à titre d’exemple au jeu le tour du monde en 80 clics) ne seront pas rangés dans la catégorie travail collaboratif.
Les deux exemples suivants illustrent bien l’idée du jeu collectif demandant une collaboration entre individus.

1. Jeu de piste sur Internet :
Descriptif : un grand jeu sur Internet est organisé le mercredi 5 juin 1996. Le but du jeu, qui en est à sa deuxième édition, est de choisir une question parmi une douzaine proposée et de chercher la réponse sur le Web (par exemple, pour le jeu 1995, il fallait trouver une image de la grotte préhistorique de Vallon-Pont-d’Arc). Ce jeu se déroule dans la région Belfort-Montbéliard dans deux sites connectés à Internet, Belfort-Montbéliard et l’Institut polytechnique (IPSé) de Sévenans (90). Le jeu est ouvert à tous : les candidats sont encadrés et aidés par des collégiens et des étudiants. Ces élèves ne connaissant pas Internet, ont été formés depuis plusieurs mois à raison de 2 heures par semaine à son utilisation. Ils ont tous découvert le Web, l’Internet Relay Chat (IRC), les e-mail, le langage Java ; ils ont tous appris à utiliser les forums et à écrire leur propre page HTML. Puis les groupes se sont spécialisés dans un de ces domaines et le mercredi soir, à l’issue du jeu, lors d’une conférence, ils feront un petit exposé sur ce sujet en le présentant sous forme de page HTML. Le candidat au jeu, guidé par ces élèves, se connecte d’abord sur un canal IRC sur lequel il va indiquer ses coordonnées et sur lequel un élève, meneur de jeu, va lui donner la liste des questions. Après avoir choisi, le candidat se connecte sur le Web sur lequel il va naviguer pendant une demi-heure grâce au logiciel Netscape pour chercher la réponse à sa question. Lorsque le candidat, aidé par les élèves si nécessaire, trouve la page contenant sa réponse, il y voit le logo du jeu de piste et en cliquant dessus il se retrouve dans une page cachée qui va lui permettre d’envoyer sa réponse et ses coordonnées, par e-mail, sur un fichier de l’Institut universitaire de technologie, ce qui lui permettra, à la fin du jeu, d’être parmi les gagnants. Le candidat aura pu découvrir ainsi l’IRC, le Web et les e-mail. " (les dossiers de l’audiovisuel, n° 75, septembre - octobre 1997 : p 12).

2. Concours histoires croisées
" Ce concours, qui s'inscrit dans les ententes de coopération franco-québécoise en matière d'éducation, s'adresse aux élèves de 4e et 5e secondaire des écoles publiques et privées du Québec et aux élèves de troisième et de seconde des collèges et lycées publics et privés sous contrat de France. Ce concours vise : à favoriser les échanges éducatifs; à approfondir la connaissance d’un événement, de la vie d’un personnage ou d’une conjoncture historique; à témoigner, à travers la rédaction d’un récit ou d’un documentaire, de la maîtrise de l’expression écrite; à familiariser les élèves à l’utilisation des technologies d’information et de communication, via le réseau Internet; à démontrer sa capacité à réaliser des pages d'information sur un site Web (Internet), à travailler collectivement et en réseau à la production d'une oeuvre.
Nature de l'oeuvre à réaliser : les équipes franco-québécoises doivent réaliser, dans Internet, une oeuvre littéraire à caractère historique.  L'oeuvre, purement imaginaire ou prenant sa source dans un fait vécu, peut être une création littéraire ou un documentaire.  Elle peut se référer à un événement ou s’inscrire dans un contexte historique ayant donné lieu, depuis "les Grandes Découvertes" jusqu'à nos jours, à la rencontre des cultures française et québécoise.[…] Le concept " histoires croisées" implique que le récit ou le documentaire soit dans un contexte québécois et se poursuive dans un contexte français, soit l'inverse. Rédigée en français, l’oeuvre doit être consultable sur un site Web au moyen d’un logiciel de navigation en version française. [...] " (
Concours histoires croisées, consulté sur la Toile en janvier 2000).
Les inscriptions pour la troisième édition du concours
histoires croisées
sont actuellement en cours selon les modalités suivantes : chaque groupe de 3 élèves guidés par un tuteur d'un même établissement qui a au moins une idée pour une histoire croisant les cultures française et québécoise (culture, langue, guerres, arts, économie, histoire, technologie, etc.) a jusqu'au 21 janvier pour s'inscrire sur le site du concours (il n'y a qu'à suivre les consignes affichées). Par la suite, toujours sur le site du concours, le groupe consulte les fiches d'inscription des groupes outre-Atlantique à la recherche d'un groupe partageant une idée commune ou proposant une idée susceptible de les intéresser. Il contacte, par courrier électronique, un ou plusieurs de ces groupes dans le but de parvenir à une entente de jumelage en une équipe franco-québécoise (3 jeunes français et leur tuteur et 3 jeunes québécois et leur tuteur) avant la date limite du 28 janvier. Le travail de réalisation du site Web, comprenant entre 5 500 mots et 8 500 mots, agrémenté d'images et exploitant l'Internet, devra être terminé le 12 mai.
Prix à gagner : trois équipes (18 jeunes et 6 adultes) se verront récompensées par un voyage de 10 jours en France ou au Québec. De plus, de nombreux méritants recevront des récompenses offertes par un de nos 20 commanditaires.

Source du document: http://wwwadm.admp6.jussieu.fr/fp/uaginternetetp/internet_et_pedagogie/

 
 

 
 

HAUT DE LA PAGE

 
 

Les activités ludiques

 
 

Intégrer les Nouvelles Technologies dans son dispositif pédagogique

 
 

DOCUMENTATION PéDAGOGIQUE

 
 

ACCUEIL