TECHNOLOGIES DE L'INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION

LEXIQUE
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

A

Adresse électronique : Adresse permettant d'envoyer un message électronique à un utilisateur connecté à Internet ou à un des réseaux qui lui sont rattachés par une passerelle de messagerie. Par exemple: [email protected]
Adresse Internet (Adresse IP) : Adresse identifiant une machine sur le réseau Internet. Cette adresse est composée de quatre octets (soit 32 bits) généralement écrits sous forme décimale, ce qui donne par exemple 131. 22 4 . 91. 50
Adresse : L'adresse permet d'identifier le chemin d'accès à parcourir pour se rendre d'un ordinateur à un autre. On distingue l'adresse IP (désigne le numéro de l'ordinateur), l'adresse e-mail (celle de la boîte aux lettres électronique de la messagerie) et l'adresse d'un site (nom de domaine pour s'y connecter).
ADSL (Asymmetric Digital Subscriber Line): technologie qui permet de transformer une ligne téléphonique ordinaire existante en ligne de transmission de données numériques à haut débit.
Analogique : Un signal est dit analogique s'il peut prendre n'importe quelle valeur entre deux extrêmes (valeurs continues). Par opposition, un signal digital ou numérique ne peut prendre que quelques valeurs (discrètes) définies (par exemple deux valeurs -SV et +5V pour un signal binaire).
Anonymous : Se dit des connexions réalisées avec le nom d'utilisateur anonymous. Par extension, désigne les serveurs de fichiers accessibles publiquement via FTP.
ANSI (American National Standards Institute) : Organisme de normalisation américain membre de l'iso. L'ANSI est chargé de définir les normes américaines dans de nombreux domaines dont l'informatique et les télécommunications.
Archie : Les serveurs Archie recensent les fichiers des sites FTP publics.
ARP (Address Resolution Protocol) : Le protocole ARP établit la correspondance entre une adresse  IP (niveau trois du modèle OSI) et une adresse physique (par exemple une adresse Ethernet). ARP fonctionne sur les réseaux qui supportent la diffusion (broadcast). Il est défini dans la RFC-286 (STD-37).
Arpanet (Advanced Research Project Agency Network) : Réseau à commutation de paquet qui constitua la base du réseau Internet. Ce réseau voit le jour en 1969, sous la bannière du Département de la Défense américain (DOD). Arpanet reste une des arêtes d'Internet jusqu'en 1990, date à laquelle il est intégré au NSFNET.
ASCII (American Standard Code for Information Interchange) : Système de codage des caractères alphanumériques sur 7 bits. Les alphabets européens sont représentés par des versions étendues de l'ASCII codées sur 8 bits.
Asynchrone: Mode de communication dans lequel deux ordinateurs s'échangent des informations sans être synchronisés : les infos sont transmises et traitées à intervalles variables selon les ressources disponibles, en utilisant des références temporelles différentes. Les signaux ont des phases et des fréquences différentes.
* Mode de fonctionnement de processus (prendre le sens précédent en remplaçant ordinateur par processus et communication par communication inter-processus).
ATM (Asynchronous Transfer Mode) : ATM est une technique de transmission basée sur la commutation de petits paquets de longueur fixe (cellules). Le routage des cellules s'effectue au niveau matériel dans les commutateurs, ce qui permet de supporter de hauts débits (155, 622 Mbit/s et plus). ATM est utilisé dans les réseaux grande distance et pour l'interconnexion de réseaux locaux. On le désigne aussi par: « fast packet switching », « Broadband (B-) ISDN » ou « cell relay ».

B

Backbone: Réseau généralement à haut débit réalisant l'interconnexion de plusieurs sous-réseaux. Les termes d'aréte principale, d'épine dorsale ou de réseau fédérateur sont synonymes.
Bande passante (Bandwidth) : En théorie, la bande passante désigne la différence en Hertz entre la fréquence la plus haute et la fréquence la plus basse utilisable sur un support de transmission. En pratique on parle de bande passante pour désigner le débit supporté par une ligne de communication.
Base de données : ensemble de données organisées pour permettre les recherches rapides d'éléments.
BBS (Bulletin Board System) : Les BBS offrent des services de transfert de fichiers, de messagerie électronique et de conférence. Le BBS est géré par un micro-ordi­nateur relié au réseau téléphonique et par un ou plusieurs modem(s).
Binaire: Langage dont l'alphabet de base est composé de deux éléments (0 et 1). Ce langage est utilisé par les ordinateurs pour représenter des données.
Bitnet (Because lt's time Network) : Réseau académique offrant des services de messagerie et de transfert de fichiers. Bitnet fait partie de CREN depuis 1989.
Bit par seconde (bps) : unité de mesure du débit de transmission de données circulant sur les réseaux de communication.

C

CCITT (Comité Consultatif International de Télégraphie et de Téléphonie) Le CCITT est un des sous-comités de l'ITU (International Telecommunication Union), organisme de normalisation dépendant des Nations Unies et regroupant les représentants des opérateurs PTT des 160 nations membres. Le CCITT est notamment à l'origine des normes de la série x. (x.21, x.25, x.400, etc.) et v. (v.32 par exemple). Depuis mars 1993, le CCITT a été rebaptisé ITU-TS (International Telecommunication Union - Telecommunication Sector).
CD (Compact Disc) :Disque optique numérique permettant l'enregistrement de son (CD-audio), de données (CD-ROM) ou de vidéo (CD-Vidéo).
CFV (Call For Vote) Appel au vote: La création d'un nouveau  newsgroup exige qu'il soit approuvé par la communauté Usenet et qu'il passe l'épreuve du vote qui doit donner au moins 100 oui de plus que les NON et en tout cas deux tiers de oui.
Chat (causette): Conversation en direct entre internautes, par échange de messages électroniques.  
CIX (Commercial Internet Exchange) : Association créée en 1991 par CERFnet, Psinet et uunet en réponse aux restrictions posées par le NSFnet en matière de trafic commercial.
Client: Dans l'architecture client/serveur, la machine qui utilise un service est nommée cliente. On emploie également ce terme pour désigner le logiciel permettant d'utiliser un service rendu par un serveur (client FTP).
Clipper: Nom d'une puce de cryptage que le gouvernement américain souhaitait imposer pour tous les appareils de communication numériques. Cette puce aurait permis d'encrypter les transmissions tout en assurant aux services secrets américains l'accès aux communications. Cette initiative fut vigoureusement combattue.
Cliquer : presser et relâcher le bouton de la souris après avoir pointé vers un élément déterminé. Cela permet en général de faire un choix dans un menu, de sélectionner un objet ou d'activer un lien hypertexte.
Collectique: Utilisation de logiciels permettant de travailler collectivement, en groupe, donc de faire plus couramment du groupware (mais ce dernier est un vilain anglicisme).
Commutateur (Switch) : Equipement capable d'effectuer de la commutation. Commutation de cellule (tell switching) : Technique de transmission dans laquelle on divise le message à transmettre en petits fragments de longueur fixe (cellules). Les cellules sont envoyées sur le réseau et sont réassemblées à la réception. Cette technologie sous-tend les réseaux ATM.
Commutation de circuit (circuit switching) : La commutation de circuit permet d'établir un circuit entre deux équipements. Elle est utilisée sur le réseau téléphonique commuté pour mettre en relation deux correspondants.
Commutation Ethernet (Ethernet switching) : Technique permettant d'aiguiller des trames Ethernet à l'intérieur des concentrateurs Ethernet (switched hub). Elle apporte une meilleure gestion de la bande passante du réseau.
Commutation de paquet (packet switching) : Technique de transmission dans laquelle on divise le message à transmettre en paquets. Les paquets sont envoyés et réassemblés à la réception. Cette technologie, qui sous-tend les réseaux x.25, optimise l'utilisation de la bande passante du réseau par un partage des ressources disponibles.
Commutation de message (message switching) : Les messageries électroniques sont basées sur un système permettant l'acheminement des messages entre un point de départ et un point d'arrivée. En cours de route le message passe par plusieurs ordinateurs qui le stockent temporairement, puis le font suivre en fonction de l'adresse du destinataire (« store and forward »).
CompuServe : Compuserve est un réseau informatique mondial revendiquant environ cinq millions d'utilisateurs. L'accès au réseau se fait via modem en se connectant sur un des points d'accès de Compuserve. Les services offerts sont la messagerie électronique (avec passerelle vers Internet), le transfert de fichiers et les forums de discussions électroniques et l'accès Internet (Web). Pour plus d'informations consulter http://www.compuserve.com 
CREN (Corporation for Research and Educational Networking) : Réseau  créé en 1989 par la fusion de Bitnet et de Csnet.
Cyberspace : Terme de William Gibson, romancier. Un des nombreux termes désignant les mondes virtuels constitués par les réseaux informatiques mondiaux.

D
Dante (Delivery of Advanced Network Technology to Europe Ltd.) : Dante a été créée en 1993 par des fournisseurs de services Internet universitaires européens pour gérer le réseau Europanet.
Datagramme : Terme désignant un bloc ou paquet d'informations dans un réseau fonctionnant en mode paquet. Le datagramme possède un en-tête dans lequel figurent l'adresse de la machine destinataire et un numéro d'ordre utilisé pour reconstituer le message.
DES (Data Encryption Standards) : Algorithme de cryptage développé par IBM dans les années 70. Le DES est utilisé par l'administration américaine. Il est basé sur un système de cryptage symétrique à clé privée d'une longueur de 56 bits.
Dial-up : Technique permettant de se connecter à Internet en utilisant un modem et le réseau téléphonique commuté.
DNS (Domain Naine Server) : Protocole Internet assurant la conversion entre les noms IP (par exemple cosun200.unil.ch) et les numérosip (par exemple 130.224.33. 9) des machines reliées à Internet. Ce système est basé sur l'organisation arborescente du système de nommage de machines utilisé sur Internet.

E
EARN (European Academic and Research Network) : Voir Terena.
Ebone : Un des grands réseaux IP européens.
ECash : Système de monnaie électronique sécurisée autorisant les transactions commerciales sur Internet.
EDI (Electronic Data Interchange) : L'échange de données informatisées est un mécanisme d'échange électronique d'informations (commandes, ordres, etc.) entre agents économiques (entreprises, banques, etc.). L'EDI se veut intersectoriel et international. Il est basé sur la norme internationale UN/EDIFACT.
E.mail (Electronic mail ou courriel ou mél): équivalent de l'adresse postale pour la messagerie électronique. (ex. [email protected] ).La messagerie électronique est une application courante sur les réseaux locaux et grande distance (notamment Internet). Elle permet un échange asynchrone de messages texte pouvant être accompagnés d'éléments multimédias (sons, images, vidéo ou autres documents informatiques).
Emulation de terminal : L'émulation de terminal est une technique qui consiste à se connecter depuis un machine sur une autre en lui faisant croire que l'on tra­vaille sur un simple terminal qui lui serait localement rattaché. Sur Internet, le protocole Telnet spécifie l'émulation de terminal.
Ethernet : Protocole de communication développé à l'origine par Xerox. Ethernet fait l'objet de plusieurs normes IEEE, notamment la norme IEEE 802.3. Ce protocole et ses variantes sont utilisés dans la plupart des réseaux locaux.
Europanet : Réseau européen géré par Dante.
EUnet (European UNIX Network) : Un des principaux fournisseurs d'accès Internet commercial en Europe. Fondé en 1982.

F
FAQ (Frequently Asked Questions) : Fichier questions-réponses. Acronyme anglais de Frequently Asked Questions désignant des fichiers de texte qui regroupent les questions les plus courantes sur un sujet donné. Il est fortement recommandé d'en prendre connaissance avant de poser des questions dans le cadre d'un forum. L'expression fichier FAQ (prononcer fac) fait partie du vocabulaire courant des utilisateurs d'Internet. L'équivalent français: foire aux questions.
 
FDDI (FiberDistributed Data Interface) : Norme développée par l'ANSI précisant les caractéristiques d'un réseau à 100 Mbit/s sur fibre optique. FDDI est basé sur une topologie en double anneau et utilise une méthode d'accès de type jeton. FDDI est surtout mis en oeuvre pour les arêtes principales (backbones) des réseaux locaux. CDDI est une version de FDDI fonctionnant sur paire de cuivre (Copper).
FidoNet: Réseau de BBS créé en 1984 par Tom Jennings regroupant environ 20 000 serveurs dans le monde qui utilisent le logiciel FidoBBS.
Finger : Protocole d'application qui permet d'obtenir à distance des informations sur un utilisateur déclaré sur une machine (RFC-1196).
Firewall (mur anti-feu, écluse) : Machine placée entre le réseau Internet mondial et un réseau IP privé afin de renforcer la sécurité de ce dernier. Certains firewalls effectuent du filtrage sélectif de paquets IP (adresse, protocole, etc.), d'autres vont jusqu'à exécuter les applications à la place des stations du réseau.
FIRST (Forum of Incident Response and Security Teams) :
Flame : Message critique voire injurieux envoyé à un internaute ou posté publiquement sur un newsgroup. Ces messages sont souvent la conséquence de provocation, d'erreur ou de tout comportement violant la netiquette d'un newsgroup. Le flame peut dégénérer en guerre d'insultes (flame war). Voir  news : alt. f lame.
Forum de discussion ou newsgroup : Espace de discussions publiques organisées autour de sujets extrêmement variés.
Fournisseur d'accès, Provider : Offre la connexion à internet sur une infrastructure de communication.
Freeware : Logiciel gratuit.
FTP (File Tranfer Protocol) : Protocole de transfert de fichiers utilisé sur Internet. Il définit les règles de transfert des fichiers entre deux machines (RFC-959, STD-9).
FTPD (File Transfer Protocol Daemon) : Programme serveur FTP. Lorsqu'un tel logiciel fonctionne sur une machine connectée à Internet il est possible de s'y connecter à l'aide d'un client FTP afin d'effectuer un transfert de fichiers.
FYI (For Your Information) : Document Informatif. Il existe environ 25 FYI sur Internet. Voir ftp://ftp.ripe.net/rfc/fyi-index.txt.

G
Gateway (passerelle) : Equipement capable d'effectuer une conversion de protocole de communication de niveau supérieur à la couche 3. On parle par exemple de passerelle de  transport (couche 4) ou de passerelle applicative (couche 7).
GIX (Global Internet eXchange) : Plate-forme d'échange de trafic Internet entre fournisseurs d'accès au niveau international.
Gopher: Système d'information distribué fonctionnant en mode client-serveur. L'accès à l'information est structuré selon un réseau de menus multiniveaux.
Groupware (Collecticiel, Synergiciel) : Catégorie de logiciels destinés à supporter le travail de groupe. Par exemple Lotus Notes,  http://www.lotus.com/

H
Hacker (pirate) : Désigne une personne qui s'introduit illégalement dans un système informatique, dans un but ludique ou malveillant.
Hébergeur : Met à la disposition du client, sans interruption, un accès système à son centre serveur, c'est à dire qu'il accueille sur ses machines (stockage des pages sur son disque dur) les sites contenant les oeuvres et les informations du client et les rend visibles sur le réseau.
Home page : Page d'accueil d'un site web.
Host (ordinateur hôte) : Désigne une machine (dans la terminologie Internet).
Hostname (nom logique ou symbolique) : Nom identifiant une machine sur Internet. Les serveurs de noms (DNS) convertissent les hosmames en adresses IP.
HPCC (High Performance Computing and Communications) : Réseau haut­débit, partie intégrante du NII' américain.
HTML (HyperText Mark-up Language) : Langage de marquage utilisé pour spécifier la mise en forme des documents dans le World-Wide Web. HTML est interprété par les logiciels clients www comme Mosaic ou Netscape.
HTTP (HyperText Transfer Protocol) : Protocole de communication utilisé pour les échanges de données entre les clients et les serveurs www.
HTTPD (HyperText Transfer Protocol Daemon) : Logiciel serveur www capable de recevoir les requêtes des clients www formulées selon le protocole HTTP. Hypertexte, Hyperdocument : Texte comportant des mots renvoyant à d'autres textes ou partie du texte. Par extension, un système hypertexte est un logiciel capable d'afficher un tel document et de supporter le parcours non linéaire (par exemple le système d'aide de Windows).
Hypermédia : Hyperdocument comportant des éléments multimédias (image fixe, son, vidéo).

   
I
IAB (Intemet Architecture Board) : Organe central de l'ISOC dirigeant les évolutions de l'Internet via l'IANA, l'IETF et l'IRTF.
IANA (Intemet Assigned Numbers Authority) : Organe de l' ISOC responsable de la gestion des numéros sur Internet, et notamment des adresses IP.
IEEE (Institute of Electrical and Electronics Engineers) : Association professionnelle des ingénieurs électriciens et électroniciens américains. L'IEEE effectue des travaux de normalisation.
IESG (Intemet Engineering Steering Group) : Direction de l'IETF
IETF (Internet Engineering Task Force) : Organe de l'ISOC (dépendant de l'IAB) qui fédère les groupes de recherche et développement travaillant sur les technologies et les protocoles Internet.
Interactivité : le concept d'interaction s'applique aux systèmes dont les éléments réagissent entre eux. En informatique, un programme est interactif si l'utilisateur peut en modifier l'exécution par ses actions.
Internet : interconnexion possible de tous les ordinateurs dans le monde qui utilisent un même protocole de communication
Internaute : Utilisateur de ressources Internet.
INWG (Internetworking Working Group) : Organisme créé en 1972 par Vinton Cerf pour répondre au besoin de définir des protocoles de communication pour Internet au niveau international.
IP (Internet Protocol) : Protocole de communication routable de niveau 3 OSI utilisé sur le réseau Internet. Il offre des services d'acheminement de données en mode paquet non connecté (RFC-791, STD-5).
IPng (Internet Protocol next generation) : Future version 6 du protocole IF destinée à remplacer le protocole IPv4 actuel (RFc-1752, 1753, 1726 et 1883 à 1887).
IR (Intemet Registry) : Organisme chargé de la gestion de l'attribution des adres­ses Internet. L'IANA délègue la gestion des m. RIPE rend ce service pour l'Europe. La région Asie-Pacifique est gérée par l'APNIC (Asia Pacific Nc, <http: //www.apnic.net/>). Les Etats-Unis et le reste du monde sont sous la responsabilité de l'Internic (<http: //www. internic.net/>).
IRC (Internet Relay Chat) : Système autorisant la discussion (texte) en temps réel. IRSG (Internet Research Steering Group) : Direction de l'IRTF.
IRTF (Intemet Research Task Force) : Organe de recherche l'ISOC (dépendant de L'IAB) et responsable des évolutions à long terme de l'Internet.
ISDN (Integrated Services Digital Network) : Voir RNIS.
ISO (International Organization for Standardization) : Organisme  international chargé d'établir des normes (internationales) dans de nombreux domaines principalement techniques et notamment en informatique et télécommunication.
ISOC (Internet Society) : Organisme chargé de promouvoir le développement du réseau Internet. L'isoc gère également l'évolution des protocoles Internet par l'intermédiaire de l'IAB e, de l'IETF et de l'IRTF. Voir  http://www.isoc.org/
ISP (Internet Service Provider) Fournisseur d'accès Internet : Entreprise qui loue des connexions Internet. Les Isp sont connectés aux grands backbones nationaux, continentaux et internationaux. Ils offrent également des services à valeur ajoutée, du conseil, de la formation ou du support technique.
ITU (International Telcommunication Union) : Organisme de normalisation international dont les membres sont les opérateurs PTT des pays siégeant à l'ONU.
Intranet : Se dit d'un réseau utilisant les technologies Internet (protocoles et applications TCP/IP) à l'intérieur d'une organisation (au niveau du réseau local, mais aussi au niveau d'un réseau grande distance privé). Par opposition à l'internet, l'intranet désigne  donc l'utilisation des technologies et des protocoles de l'internet dans un milieu fermé, par exemple une entreprise qui souhaite constituer un réseau entre ses différents établissements.

J
Java: Langage de programmation interprété et orienté objet, voisin du C++. Ce langage, produit par Sun, permet de créer des applications distribuées sur Internet.
 
L
LAN (Local Area Network) Réseau local : Réseau interconnectant des équipements informatiques dans un rayon inférieur au kilomètre.
Lien hypertexte : Principe qui permet, en sélectionnant un lien proposé sur une page web, de passer instantanément à une autre page ou à un autre serveur. Ceci permet une navigation de proche en proche qui est à la base du succès du web.

Login : identification de l'utilisateur en tapant son code d'accès.

M
Matrix (The) : Titre d'un livre de Quartermann (34) et nom qu'il donne au réseau des réseaux entre lesquels l'échange de messages électroniques est possible.
Milnet : Réseau IP de la Défense américaine créé en 1983.
MIME (Multipurpose Internet Mail Extensions) : Protocole spécifiant le format des messages Internet comportant des éléments multimédias [24].
Minitel : Marque du terminal d'accès au réseau vidéotex français (Télétel).
Modem, MOdulateur-DEModulateur : Appareil chargé de convertir un signal numérique en un signal analogique à modulation de fréquence (et vice-versa), pour permettre à deux ordinateurs de communiquer entre eux par l'intermédiaire du réseau téléphonique.
Modérateur: Personne filtrant les articles postés sur un newsgroup modéré. Mosaic : Nom d'un célèbre logiciel client Web développé au NCSA et qui fut sans aucun doute à l'origine du succès de www.
Moteurs de recherche : ce sont des outils logiciels qui "passent leur temps" à consulter le réseau pour référencer et indexer automatiquement les serveurs et constituer des répertoires. Ils proposent des programmes de recherche thématiques, géographiques...
MUD (Mufti-User Dungeon) : Jeu de rôle de type " Donjon & Dragon » réalisé sur Internet (le plus souvent en émulation de terminal).

   
N

Navigateur (ou browser ou butineur ou fureteur) : logiciel permettant de se déplacer dans les sites Web, d'acccéder aux bases de données. Les plus connus sont Netscape et Microsoft Internet Explorer.

NCSA : National Centrer for Supercomputing Applications de l'Université d'Illinois à Urbana-Champaign.
Netiquette : Ensemble des règles comportementales à observer sur Internet, sur Usenet ou sur un newsgroup particulier.
Netscape Navigator : Logiciel client www commercialisé par Netscape Communications. Il existe en versions Unix, Mac et Windows.
News: Système de discussion asynchrone distribué permettant d'échanger des informations dans des newsgroups thématiques (il en existe environ 18 000).
Newsgroup : Désigne un des groupes de discussion thématique sur Usenet. Les newsgroups sont organisés suivant une structure thématique hiérarchisée.
NFS (Network File System) : Système de partage de fichiers développé par Sun Microsystems qui décida d'en mettre les spécifications à disposition de la com­munauté Internet afin d'en assurer une large distribution (RFC-1094).
NIC (Network Information Center) : Centre d'information sur le réseau. Les NIC gèrent une partie des adresses et des noms 1P.
NII (National Information Infrastructure) : Projet de création d'un vaste réseau très haut débit aux Etats-Unis pour la recherche, l'éducation et l'économie (projet des « autoroutes de l'information »).
NNTP (Net News Transfer Protocol) : Protocole utilisé pour diffuser les articles sur Usenet (RFC-977).
Nom de domaine : Nom attaché à un site correspondant à une adresse numérique IP (ex : oasisfle.com)
NREN (National Research and Education Network) : Projet lancé en 1991 par le Sénateur Al Gore visant à créer un réseau national très haut débit. Le NREN est un des composants de l'infrastructure nationale d'échange d'information (NII).
NSFnet (National Science Foundation Network) : Backbone du réseau Internet aux Etats-Unis entre 1986 et 1995. Aujourd'hui, ce réseau a été remplacé par une interconnexion de grands réseaux IP américains.
Numérique (Digital) : Se dit d'un signal qui ne peut prendre qu'un nombre fini de valeurs discrètes (par exemple -5V, OV et +5V pour un signal tertiaire).

   
O
OCR (Optical Character Recognition, reconnaissance optique de caractères): Technologie employée pour reconstituer un texte d'après son image numérisée.
OSI (Open  System   terconnection) : Cadre architectural et conceptuel à 7 couches défini  par l'ISO pour répondre au problème de la normalisation de l'interconnexion des systmes informatiques (normes Iso-7498, ITU x.200).
On line : mode de consultation d'une base de données en se connectant sur un serveur distant.
Off line : mode de consultation des données hors connexion.
 
   
P
Paquet informe: Ensemble de données.
Passerelle : Voir Gateway
PEM (Privacy- nn hanced Mail) : Protocole spécifiant l'utilisation du cryptage pour sécuriser la messagerie sur Internet (RFC-1421 à 1424)
PGP (Pretty Good Privacy : Logiciel de cryptage asymétrique à clé publique capa­ble d'assurer confidentialité et authenticité aux communications électroniques.
Pont (bridge) : Equipement effectuant une conversion de protocoles de niveau liaison, par exemple pour connecter des réseaux        Ethemet et            Token Ring.
Pointeur : page Web thématique listant des serveurs et permettant d'y accéder par lien hvpertexte.
PoP (Point of Presence) : Point de connexion au réseau offert par un fournisseur d'accès Interner.
POP (Post Office Protocol) : Protocole de messagerie permettant à un micro-ordi­nateur de consulter et envoyer des messages électroniques sans être connecté en émulation de terminal au serveur de messagerie (RFC-1725).
PPP (Point-to-Point Protocol) : Standard        Internet  définissant une technique d'échange de paquets IP sur ligne téléphonique (RFC-1661-1662, sTD-51).
Protocole : Convention précisant des règles et des spécifications techniques à res­pecter dans le domaine des télécommunications afin d'assurer l'interopérabilité des systèmes. De nombreux protocoles sont normalisés, ce qui leur assure une reconnaissance nationale ou internationale (normes Iso ou f ITU par exemple).
Provider (ou fournisseur d'accès) : entreprise offrant à ses clients un service de connexion à Internet ainsi qu'une adresse personnelle pour le courrier électronique.

   
Q
 
 
   
R
RFC (Request For Comments) : Document public informatif ou descriptif d'un (futur) protocole Internet. L'IESG supervise l'édition des RFC. Tous les standards Internet sont décrits dans des RFC (mais toutes les RFC ne contiennent pas de stan­dards Internet).
RFD (Request For Discussion) : Document préparant la création d'un futur news­group en précisant les intentions et motivations de l'initiateur et le contenu espéré des discussions qui y seront menées. Le RFD est suivi de l'appel au vote (CFV)
RARE (Réseaux Associés pour la Recherche Européenne) : Voir Terena.
RENATER (Réseau National de télécommunications pour la Technologie, l'Enseignement et la Recherche) : Réseau IP, rattaché à Ebone, reliant les univer­sités et les centres de recherches en France.
Réseau : ensemble d'ordinateurs connectés entre eux, soit localement (par câbles spéciaux), soit en longue distance (par liaison spécialisée).
RIPE (Réseaux IP Européens) : Association de fournisseurs de réseaux IP euro­péens créée en 1989.
RNIS (Réseau Numérique à Intégration de Services) : Réseau numérique fonc­tionnant sur du câble téléphonique et offrant des services de téléphonie, de télé­copie et de transfert de données. Le réseau RNIS de français se nomme Numéris. root (racine) : Administrateur d'une machine Unix.
Routage (routing) : Action effectuée par un équipement appelé routeur consistant à aiguiller des paquets dans un réseau.
Routeur (router) : Equipement          capable  d'effectuer             du           routage, c'est-à-dire d'aiguiller des paquets de niveau 3 OSI. Certains routeurs offrent d'autres fonc­tionnalités comme le pontage (pont-roueur ou b-router).
RPC (Remote Procedure Call) : Système permettant l'invocation de procédures à distance, développé par Sun Microsystems qui a mis les spécifications de ce pro­tocole â disposition de la communauté Internet (RFC 1057, [41]).
RSA : Système de cryptage asymétrique mis au point par Rivest, Shamir et Adleman, en 1977 au MIT.

   
S
Script: Désigne les fichiers de commandes sous Unix.
Serveur : Se dit d'une machine ou d'une application capable de rendre un service à des clients.
Serveur de noms : Voir DNS.
Service provider: Voir ISP
Shareware : Logiciel que l'on peut tester gratuitement (pendant une certaine durée) et que l'on doit ensuite acheter pour une somme généralement modique. De nombreux logiciels Shareware sont disponibles sur Interner. Malheureusement trop d'internautes les utilisent illégalement sans en payer le prix.
Signature : Désigne les quelques lignes de texte que l'on ajoute généralement à tout message électronique que l'on envoie.
SLIP (Serial Line Internet Protocol) : Protocole standard permettant de véhiculer des paquets IF sur une liaison série (via un modem) (RFC-1055, STD-47).
SMTP (Simple Mail Transfer Protocol) : Protocole de messagerie utilisé sur Interner spécifiant l'échange des messages électroniques (RFC-821).
SNMP (Simple Network Management Protocol) : Protocole de gestion de réseau utilisé sur Interner (RFC-1441 à 1452).
SnailMail (courier escargot) : Terme dont est affublé le courrier postal à cause de sa lenteur par rapport au courrier électronique.
SSII : Société de Service en Ingénierie Informatique.
Surfer : Action proche du zapping qui consiste à se promener sur Internet de site en site en utilisant des outils de navigation cyberspatiale (Gopher ou W W W').
Switch : Voir commutateur.
SWITCH (Swiss Academic and Research Network) : Fournisseur d'accès Inter­net pour les universités et les centres de recherche suisses créé en 1987.
Synchrone: Signaux qui ont la même référence temporelle. Ils ont aussi la même fréquence.
* Se dit aussi de processus synchronisés.
Système distribué : Système informatique dont les composantes sont réparties entre plusieurs machines reliées en réseau.

   
T
Téléchargement (ou downloading) : opération qui consiste à récupérer des fichiers (textes, images, programmes...) sur un réseau afin de pouvoir les exploiter sur un ordinateur.
TERENA (Trans-Europénn Research and Education Networking Association): Organisme créé en 1994 (fusion de RARE et EARN), dont le but est de développer un réseau pour la recherche et l'enseignement en Europe.
TCP (Transmission Control Protocol) : Protocole de niveau Transport (couche 4 OSI) utilisé par la plupart des applications Intemet. (RFC-793).
TCP/IP (Transmission Contrat Protocol over Internet Protocol) : Désigne la famille des protocoles utilisés Intemet.
Telnet : Protocole d'application définissant l'émulation de terminal sur Internet (RFc-854).
Toile, World Wide Web, Web : Désigne l'ensemble des logiciels, protocoles, serveurs et contenus constituant le monde accessible à partir des logiciels de navigation Netscape, Internet Explorer, Mosaic ... et qui permettent aux internautes d'accéder à des serveurs multimédias interactifs reliés entre eux par des liens hypertexte, en utilisant le protocole TCP/IP.
Transparence : Qualité d'un service dont la mise en oeuvre passe inaperçue.
 
   
U
UDP (User Datagram Protocol) : Protocole de niveau 4 OSt destiné à remplacer le protocole TCP pour les applications qui n'ont pas besoin des services de TCP. UIT (Union Internationale des Télécommunications) : Voir
Unix :Marque d'un système d'exploitation multitâche et multi-utilisateur très répandu dans le domaine scientifique.
URL (Uniform Resource Location) : Syntaxe utilisée par www pour spécifier la localisation physique d'un fichier ou d'une ressource sur Internet, c'est-à-dire l'adresse d'un site ou d'une page sur le Web de type http: //www. quelquechose. quelquepart
URN (Uniform Resource Name) : Projet de syntaxe qui devrait permettre d'identi­fier une ressource par un nom qui sera plus stable dans le temps qu'une localisa­tion physique (RFC-1737).
Usenet (Unir User Network) : Réseau offrant un service de discussion asynchrone mondial appelé Usenet news.
Userid : Identification d'utilisateur.
UUCP (Unir-to-Unix Copy) : Programme permettant d'échanger des fichiers entre une machine Unix et une autre.
UUnet : Entreprise fondée en 1987, offrant un service d'accès commercial à Internet.

   
V
Veronica : Système autorisant la recherche d'informations dans le Gopherspace, c'est-à-dire située sur un serveur Gopher.
Vidéoconférence
Téléconférence incorporant des images vidéographiques, en continu ou ponctuelles, selon un certain ratio par seconde ou par minute.
Nous décrirons par vidéoconférence tous les systèmes de transmission y compris en utilisant un satellite
Réunion de personnes par l'intermédiaire d'un réseau, lors de laquelle on s'échange du texte mais surtout des images animées des participants et le doux murmure de leurs voix.
Visioconférence est un terme surtout utilisé par France Télécom.
Vidéotex : Système permettant de diffuser des informations textuelles utilisant le réseau téléphonique (Télétel en France). L'utilisateur vidéotex se connecte au réseau en utilisant un terminal spécifique (le Minitel en France) ou un micro-ordi­nateur équipé d'un modem et d'un logiciel d'émulation de terminal.
Viewer (visualiseur) : Logiciel capable d'afficher un format de fichier particulier (image, son, vidéo, etc.).
Virus : Logiciel informatique capable de se dupliquer (et de s' automodifier pour les virus mutants). La plupart causent des dégâts aux systèmes infectés (pertes de données, etc.). Il est possible de protéger un ordinateur contre les virus en utilisant un logiciel anti-virus.
Visioconférence
un système de communication réunissant plusieurs médias. Ceux-ci sont utilisés soient simultanément, soient séparément. Les différentes applications de visioconférence utilisent un ou plusieurs médias tels que le son, l'image et le texte.
Nous réservons le terme visioconférence au dispositif utilisant exclusivement la transmission RNIS.

VOD (Vidéo on Demand): Vidéo à la demande: Un des services que fourniront les autoroutes de l'information. Cette technologie permettra de visionner un film à domicile avec un confort équivalent à celui qu'offre le magnétoscope.

 
   
W
WAIS (Wide Area Information Servers) : Système distribué permettant de classer des documents dans des bases de données interrogeables par mots clés. WAIS appartient aujourd'hui à America Online.
WAN (Wide Area Network): Réseau grande distance: Réseau dont l'étendue est supérieure à dix kilomètres. Internet est un réseau grande distance.

Web (toile d'araignée) : Un des termes utilisés pour désigner le World-Wide Web.

Webcam:Caméra vidéo directement connectée à un serveur et qui envoie tout ce qu'elle filme sur Internet. On parle aussi de Livecam, Netcam ou Homecam.
Webcasting:Protocole permettant à un serveur de transmettre de l'information à un logiciel client en se basant sur le profil de l'utilisateur et sans que celui-ci n'ait à en faire la demande à chaque fois. Le Webcasting est une push technology.
Webmaster:Personne qui supervise un site Web. L'adresse e-mail du Webmaster est généralement indiquée sur la page d'accueil du site.

Windows sockets : Interface applicative (Api Application Programming Interface) spécifiée par Microsoft et de nombreux partenaires pour simplifier et standardiser l'accès aux services réseaux TCP/EP des applications Internet sous Windows.

WWW (World-Wide Web) :Système hypermédia distribué développé par Tim Berners-Lee et son équipe au CERN. www est basé sur une architecture client-ser­veur et permet de mettre à disposition des documents hypertextes. La convivialité des logiciels client www comme Mosaic a propulsé le Web comme outil universel d'accès aux ressources Internet.

X

X.25 : Protocole de communication à commutation de paquets en mode connecté normalisé par f ITU Le réseau Transpac est un réseau x.25.
X.400: Protocole de messagerie électronique normalisé par f ITU. Pour plus d'infor­mation, consulter la FAQ de <news: comp. protocole. iso.x40O>.
X.500 : Protocole d'annuaire électronique distribué normalisé par l'ITU.
X.509 : Protocole d'authentification basé sur un annuaire x.500.
   
Y
 
 
   
Z
 
 
Bibliographie: INTERNET. ARNAUD DUFOUR. Ed.puf. Col. Que sais-je ?1997

Il existe des dictionnaires en ligne, par exemple le dictionnaire informatique http://wombat.doc.ic.ac.uk/.ae.uk/, ou le dictionnaire des sigles http: //habrok.uio.no/cgi-bin/acronyms  ou encore: http://www.linux-france.org/prj/jargonf/index.html

 

Lexique de didactique.                   Vocabulaire des procédés stylistiques

 
 

Intégrer les TIC dans les apprentissages

 

Je zappe, j'apprends: Interview d'André TRICOT, Maître de conférence à l'IUFM de Bretagne.    

 

HAUT DE LA PAGE

 
Liens:
- http://www.bepub.com/fr/index.php
- http://abc.ntic.org/thematique.php