LES NOUVEAUX PROGRAMMES DE FRANCAIS
1ère ANNEE MOYENNE 2003

 

1-1-    Profil d'entrée       
1-2-    Profil de sortie 
1-3-    Compétences et Objectifs d'apprentissage
1-4-    Contenus  
1.4.1- Types de textes/Notions  
1.4.2- Types de textes/ Projets possibles          
1.4.3- Types de textes/ Activités possibles
        
2-1-    Progression           
2.1.1- Gestion du temps
2.1.2- Gestion de l'espace -classe        
2.1.3- Organisation de l'enseignement/apprentissage  en projets
2-2-    Situations d'apprentissage      
2-3-    Indications méthodologiques       
2.3.1- Centration sur l'apprenant         
2.3.2- Démarche d'enseignement /apprentissage           
2.3.3- Réalisation du projet       
2-4-    Ressources (moyens, supports...)  

 

3-1-   Indications méthodologiques         
3-2-   Indications instrumentales  

 

 

 

L'apprentissage du français langue étrangère au collège contribue à développer chez l'élève, tant à l'oral qu'à l'écrit, l'expression d'idées et de sentiments personnels au moyen de différents types de discours. La pratique des quatre domaines d'apprentissage (écouter/parler et lire/écrire) permet à l'apprenant de construire progressivement la langue et de l'utiliser à des fins de communication et de documentation.
Il s'agira donc, pour l'élève de collège, à partir de textes variés oraux ou écrits, de se forger des outils d'analyse méthodologiques efficaces pour aborder ces textes ou en produire lui- même. Il affinera ces compétences méthodologiques et linguistiques tout au long du cycle.

 

1-1- Profil d'entrée
1.1.1 Compétences en compréhension orale et en expression orale:
  En 1 ère Année Moyenne , l'élève est en mesure de
- réagir à des sollicitations verbales par un comportement approprié, verbal ou non verbal.
- prendre la parole de façon autonome et s'exprimer de manière compréhensible dans des séquences conversationnelles.
- dire un poème.
- questionner, répondre et s'exprimer à partir d'un support écrit ou visuel.
1.1.2 Compétences de lecture:
- lire couramment (prononciation correcte, bonne articulation, respect des liaisons et de la ponctuation ).
- lire d'une manière expressive ( rythme, ton et intonation).
- émettre des hypothèses de lecture en s'appuyant sur l'image du texte. - identifier à partir d'une lecture silencieuse
• les personnages d'un récit ;
• les enjeux d'un récit;
• les actions entreprises;
• les résultats obtenus;
•les objets et les lieux.
- reprendre l'essentiel d'un texte lu.
- donner un avis personnel sur un texte.
1.1.3 Compétences en expression écrite:
- utiliser correctement les caractères des différents types d'écriture: scripte et cursive, majuscules et minuscules.
- écrire pour conserver une information.
- écrire pour communiquer ce qu'il a compris.
- écrire pour s'exprimer librement dans des situations de communication simples et courantes.
1.1.4 Compétences linguistiques
1.1.4.1 En vocabulaire:
- chercher la signification d'un mot dans un dictionnaire à partir de l'ordre alphabétique.
- découvrir le sens d'un mot dans un contexte.
- constituer quelques familles de mots (champs notionnels). - trouver des synonymes et des antonymes.
- appliquer les règles simples de formation des mots (préfixation, suffixation)
1.1.4.2 En grammaire
- identifier la nature des mots qui accompagnent le nom (déterminants et adjectifs qualificatifs) et le verbe ( les pronoms, les groupes prépositionnels).
- identifier les éléments d'une phrase à trois constituants. - identifier les différents types de phrases.
- appliquer les règles d'accord dans le groupe nominal et dans le groupe verbal.
1.1.4.3 En conjugaison
- utiliser les formes verbales du discours ( celles liées au moment où l'on parle).
- situer les moments d'un récit sur l'axe des temps.

 

1-2- Profil de sortie
Les compétences et les objectifs essentiels en l ère AM viseront,la consolidation des acquis du cycle précédent, en pratiques langagières orales et écrites, de même qu'ils tendront vers l'homogénéisation des niveaux. En matière de contenus, plusieurs formes de discours seront retenues : le récit, la description, le dialogue ... Cependant le narratif constituera la dominante vu qu'il correspond bien aux motivations de la tranche d'âge concernée.
Ainsi le programme de 1 ère AM mettra-t-il en place les savoirs et savoir-faire nécessaires à des interactions verbales et/ou écrites sur les formes et les fonctions du discours. Ces apprentissages seront développés au cours des années suivantes au collège.

 

L'élève sortant de 1 ère AM aura renforcé ses bases en français

 

A l'oral, il sera capable d'exposer des idées, d'exprimer un affect et de donner un avis. Il saura dire à haute voix des textes variés. Il sera en mesure de reformuler une histoire, un propos.

 

En lecture, il sera familiarisé avec la narration, la description et le discours direct et indirect. Il saura retrouver la structure d'un récit, identifier des personnages et repérer des lieux, des actions.
Il sera capable de repérer des passages descriptifs dans un récit, de reconnaître l'objet d'une description . Il sera capable de distinguer le discours direct ( à travers les signes de ponctuation) du discours indirect.

 

A l'écrit, l'élève sera capable de rédiger un récit, d'y insérer un passage descriptif (un personnage, un objet, un lieu) et un passage dialogal.
Il aura acquis un comportement de scripteur ( respect d'une consigne, utilisation d'un brouillon, élaboration d'un plan).
Il aura acquis des savoir-faire sur le plan méthodologique:
- faire une recherche documentaire,
- sélectionner une information,
- classer des documents,
- organiser son travail...
dans le cadre d'une tâche individuelle ou collective.

 

1-3- Compétences et Objectifs d'apprentissage
Depuis quelques années déjà, on parle des compétences dans le, milieu de l'éducation parce que l'accent est mis sur le développement personnel et social de l'élève. Le défi est de l'amener à utiliser ses savoirs pour réaliser des activités, tant sur les plans personnel et social que sur les plans scolaire et professionnel.
Ceci implique nécessairement la mise en place d'un nouveau contrat didactique, la pratique d'une évaluation formative et l'ouverture aux autres disciplines. C'est donc dans la perspective d'une appropriation à la fois durable et significative des connaissances que s'impose l'entrée dans les programmes par les compétences.
La compétence est un ensemble de savoirs, savoir faire et savoir être . Elle se démultiplie en autant d'objectifs d'apprentissage que nécessaire. L'objectif d'apprentissage permet d'identifier des actions pédagogiques précises, adaptées à un niveau déterminé. C'est un instrument fonctionnel intégré dans la logique de mise en place d'unités d'enseignement / apprentissage (séquences ).
C'est à partir des objectifs d'apprentissage identifiés que se dégage le dispositif d'enseignement/ apprentissage sur la base du triptyque contenus, activités, tâches.

 

Retour

 

Oral

Compétences

Objectifs d'apprentissage

Ecouter pour réagir dans une
situation scolaire (classe-cours-
débat- exposé)
 
-Identifier la nature du message
(consigne- définition-information...)
-          Interpréter un message oral (histoire racontée - texte lu­chanson - poésie)en se basant sur le rythme et le débit
-           Utiliser le rythme et le débit adéquat à un message oral. -Adopter le ton qui convient à l'intention de communication dans une interaction.
 
Construire du sens à partir d'un message oral
-Identifier les paramètres d'une
situation de communication
 -Identifier le thème général du propos (message)
-Dégager l'essentiel d'un message (idées principales...)
-Repérer les éléments de cohérence d'un message ( unité de temps - unité de lieu- substituts...)
-Extraire des informations explicites (une date - un lieu - un nom)
 
Construire son discours pour un
échange oral
 
- Planifier son propos pour interagir.
-Prendre la parole en respectant les paramètres de la situation de communication (statut des locuteurs- niveau de langue-
 référent)
- Développer ses idées, ses choix, ses jugements.
 
Produire un énoncé cohérent pour raconter
Restituer des faits en respectant la
logique et l'enchaînement chronologique (substituts, indicateurs temporels...) -Utiliser la syntaxe de l'oral (abréviations- contractions syntaxiques- onomatopées) -Utiliser le schéma intonatif ( interrogation-ordre- exclamation) -Relier son propos à un message entendu ( s'insérer dans un dialogue) - Rapporter des faits, des événements réels ou fictifs.
 
Produire un énoncé organisé pour commenter
-Commenter un tableau, une affiche  en respectant un ordre précis. -Donner une appréciation sur une situation, un personnage, un événement
Résumer un texte écouté.
-Retrouver la structure d'un récit (schéma narratif).
-Réduire à l'essentiel un texte écouté
 
 
   Ecrit
Compétences   Objectifs  

Construire du sens à partir d'un texte écrit  

-Bâtir des hypothèses de lecture en s'appuyant sur les éléments périphériques (image du texte)

-Repérer dans un texte des éléments pour confirmer ou infirmer des hypothèses (titre, sous­titres, amorces de paragraphes, articulateurs... ).

- Identifier le type de texte (narratif, descriptif, explicatif .. ).

-Dégager la cohérence d'un texte en se basant sur l'enchaînement des faits, la suite des idées, les substituts... ).

-Repérer les effets stylistiques dans un texte (la comparaison). -Construire des réseaux de sens à partir d'indices du texte pour reconnaître les intentions de l'auteur.

-Adapter sa technique de lecture à un type de texte.

Acquérir un comportement de
lecteur autonome
 

-Améliorer sa vitesse de lecture en

anticipant sur ce qui suit. -Lire en diagonale (lecture balayage).

-Adopter une stratégie de lecture en fonction d'un enjeu (pour se documenter, se distraire).

Faire une lecture réflexive

-Inférer le point de vue de l'auteur à travers les marques de l'énonciation (pronoms, adverbes...).

-Repérer les marques de cohérence d'un texte.

- Questionner un texte.

- Porter un jugement sur un texte lu.

- Faire des liens avec d'autres textes connus sur le plan thématique).

Lire pour se documenter

-Repérer les lieux ressources du livre (bibliothèque de classe, de l'école, de quartier...).

-Savoir se constituer une bibliographie en vue d'une tâche donnée.

-Exploiter les textes périphériques pour choisir un ouvrage (couverture, postface).

-Connaître les codes et symboles de lisibilité:abréviations, renvois, marge...

-Pratiquer une lecture active.

( souligner, surligner, encadrer...).

-Sélectionner de l'information en fonction d'un objectif.

-Adapter des techniques d'écriture à un type de texte demandé( mise en relief, en italique, en gras). -Utiliser les ressources des NTIC pour une recherche en ligne Internet .

Maîtriser les aspects graphiques du
français
 

-Utiliser les signes de ponctuation à bon escient.

-Procéder à une mise en page en fonction du type d'écrit à produire.

-Utiliser les ressources du langage informatique pour écrire.

Produire un écrit en fonction d'une
situation de communication
 

-Utiliser des supports matériels en

fonction d'un objectif ou d'un destinataire (affiche, carte d'invitation ,panneau...).

-Combiner le texte et l'image (légende, titre, référence) pour en assurer la complémentarité.

-Exploiter des codes variés pour traiter l'information (schématisation, abréviation).

Produire des textes variés

-Ecrire pour répondre à une consigne scolaire.

-Exploiter les ressources linguistiques adéquates en fonction de la spécificité du texte à produire ( narratif descriptif, expositif dialogue).

-Assurer la cohérence logique (ou chronologique) d'un texte.

Maîtriser les niveaux de réécriture pour améliorer un écrit   

-Utiliser ses brouillons pour améliorer son texte.

-Réécrire en fonction des annotations de l'enseignant.

-Améliorer la clarté d'un texte par des procédés explicatifs ( synonymie, reformulation, illustration par l'exemple).

 -Exercer sa vigilance orthographique (orthographe d'usage, orthographe grammaticale).

-Restructurer un texte en respectant les règles de cohérence.

-Améliorer son texte à partir d'une grille de réécriture et de relecture.

-Faire la révision d'un texte produit en tenant compte d'une grille d'évaluation critériée.

1-4- Contenus
1.4.1. Types de textes/notions
Type de texte     Niveau discursif   Niveau linguistique  
Le narratif
Le récit
(extrait de roman)

 

- La structure du récit

• la situation initiale (équilibre)

• développement  (déséquilibre) *élément perturbateur

( modification)

 *actions *résolution

• la situation finale (rééquilibre)

 -Les personnages

• portrait

• discours

-Le point de vue

-La progression thématique

                -à thème constant

 

Passage du récit au discours avec les marques de l’énonciation

 

-les temps verbaux

- indicateurs de lieu

-indicateurs de temps

-subordonnée de temps

( antériorité , postériorité, simultanéité)

-qualifiants ( adjectif qualificatif, subordonnée relative, complément du nom)

-niveaux de langue (courant­familier)

 -modalisation : adverbes - choix des mots

-les substituts

• grammaticaux

*pronoms personnels *pronoms possessifs *pronoms démonstratifs *pronoms relatifs

• déterminants

*adjectifs possessifs *adjectifs démonstratifs

• lexicaux

*synonymes

*paraphrase

Les temps verbaux

- présent de narration

-passé composé imparfait/passé simple

Signe de ponctuations (tirets, guillemets, les deux points)

Verbes introducteurs : dire, déclarer, répondre…

Reprises :

  • pronoms personnels, démonstratifs, possessifs

  • concordance des temps

La bande dessinée

- La planche

- la vignette

- la bulle

- le lettrage

* Onomatopées : rapport signe/son exemple : Glou-glou, Crac, Grrr

Le conte

 
  • Formules d’ouverture : il était une fois, jadis…

  • Formules de clôture : ils furent heureux…

  • Vocabulaire du merveilleux : fée, ogresse, baguette magique…

 
Type de texte Niveau discursif Niveau linguistique

L'informatif

Texte de vulgarisation scientifique

 

-Structure du texte(silhouette)

• image du texte:texte/graphe

-Organisation

• présentation du fait

(problématisation, constat, problème soulevé)

 • explication/ démonstration

• conclusion

-Progression chronologique/ou progression logique

-progression

à thème dérivé

à thème constant

 

 

- Procédés de

• définition

• explication

• caractérisation

• énumération

• reformulation

• illustration(schéma, annoté-image-graphes).

 

-Ponctuation

               les deux points(:); tiret

               -parenthèses ( )

               • présent de l'indicatif

               • connecteurs

               logiques(cause­

               conséquence, but)

               coordination :donc, à

car, pour) subordination (parce que, afin que)

• lexique spécialisé : en relation avec le contenu du texte support

• Cohérence

- titre, sous-titres

- chiffres (numérotation) - lettres

- typographie (caractères gras)

-pronominalisation -substitution

Le prescriptif / l'injonctif

-recette                 

-consigne

- mode d’emploi

-mode d'emploi

-Silhouette du texte:

-sous-titres/bloc textuel

-progression logique/ chronologique

 

- impératif

-futur simple –tournure impersonnelle + infinitif (il faut +prendre)

-ponctuation -énumération

L'argumentatif

-défendre une thèse           

-la -publicité

 

-progression logique

 

-thèse    

-arguments

-exemples

-présence de modalisateurs

(adverbes...)

-verbes d'opinion /la complétive -expression de la cause car/parce que -subjonctif présent

 

 

Retour

 

 

1.4.2- Types de textes/projets possibles
Texte NARRATIF/ DESCRIPTIF / DIALOGUE
- Ecrire des lettres d'invitation pour un spectacle de fin d'année.
- Faire le compte rendu de la fête sous forme d'article (journal scolaire).
- Ecrire un conte collectif où chaque groupe rédigera une partie.
- Constituer un recueil illustré de contes pour enrichir un fonds documentaire.
- Monter une bibliothèque de classe (contes, légendes, romans).
- Réaliser un jeu dramatique autour d'un conte ( réécriture d'un conte en actes, en scènes...).
- Monter une exposition autour d'un événement historique.
- Afficher sous forme de panneau mural, à travers textes et images, la vie et l'œuvre d'un personnage célèbre (patrimoine universel).
- Jouer une pièce de théâtre dont on aura écrit collectivement le texte .
- Ecrire et jouer un sketch pour un spectacle de fin d'année.
- Construire une monographie sur l'artisanat (tapis, poterie, bijoux, costumes ... )
- Construire une monographie sur le Sahara algérien (relief, paysages, traditions...).
- Réaliser un dépliant touristique (mer, montagne, désert... ) avec photos et légendes.
- Produire un prospectus de la ville ou de la région.
- Faire le compte rendu de la fête de fin d'année sous forme d'article (journal scolaire).
- Participer à une correspondance scolaire (inter-classes, inter­collèges).
 
ARGUMENTATIF
- Monter une exposition autour d'un événement (journée mondiale du livre, journée mondiale de l'enfant, journée mondiale des handicapés... ( affiches, slogans, panneaux... )
- Confectionner des cartes avec pour slogan : "protégeons notre environnement "
PRESCRIPTIF
- Ecrire un livre de recettes traditionnelles (une région au choix).
- Elaborer en groupe des affiches pour prévenir des dangers
• à la maison (accidents domestiques)
• à la mer
• dans la rue
 
INFORMATIF
- Monter une exposition autour d'un thème (journée mondiale du livre, journée mondiale de l'enfant, journée mondiale des handicapés... )
1.4.3 Types de texte/activités possibles
Texte narratif/ descriptif/ dialogue
- Ecouter un texte oral pour extraire des informations.
- Dire de mémoire un poème en prose ou vers.
- Faire une lecture oralisée en marquant l'intonation, le rythme, les groupes de souffle...
- Construire oralement des champs lexicaux à partir d'un support et d'un thème donné.
- Rapporter oralement des faits, des propos lus ou écoutés.
- Résumer une histoire écoutée.
- Réinvestir dans une production orale un lexique thématique.
- Donner un titre à une histoire écoutée ou un texte lu.
- Repérer le moment où le narrateur intervient, à travers l'écoute d'une histoire dialoguée.
- Enumérer les personnages principaux d'un récit écouté.
- Suivre une émission radiophonique pour identifier le thème.
- Classer des événements historiques en s'appuyant sur les dates.
- Retrouver l'intrus dans un champ lexical.
- Compléter des phrases avec des mots donnés.
- Ecrire sous la dictée du maître un passage extrait d'un récit.
- Ecrire les nombres en lettres
- Développer un champ lexical.
- Former une famille de mots.
- Ecrire le début ou la fin d'un texte narratif.
- Compléter un texte en insérant du dialogue ou de la description.
- Ecrire un récit en respectant l'ordre chronologique des événements.
- Remplir un questionnaire.
- Remplir les bulles d'une bande dessinée.
- Mettre en texte une planche de B.D.
- Relever les caractéristiques des personnages décrits dans un récit.
- Relever dans un dictionnaire des synonymes, des antonymes pour améliorer un texte descriptif.
- Prendre place dans un dialogue.
- Ponctuer un texte dialogué.
- Compléter un texte lacunaire (dialogue, récit).
- Réécrire un texte en se servant d'un dictionnaire.
- Transformer un texte en bande dessinée.

 

Retour
Texte expositif:
- Ecouter un texte oral pour extraire des informations.
- Lire un nombre.
- Construire oralement des champs lexicaux à partir d'un support et d'un thème donné.
- Réinvestir dans une production orale, un lexique thématique.
- Ecouter des communiqués (EPEAL, SONELGAZ) pour extraire une information utile.
- Développer un champ lexical.
- Donner un titre à un texte lu, à un schéma.
- Remplir un questionnaire.
- Faire correspondre tableaux / textes.
- Ecrire une légende.
- Traduire en texte des tableaux, des graphes.
Texte argumentatif.
- Ecouter un texte oral pour extraire des arguments.
- Faire une lecture oralisée en marquant l'intonation pour convaincre.
- Construire oralement des arguments à partir d'une thèse.
- Chercher des exemples pour illustrer des arguments.
- Retrouver l'enchaînement logique d'un texte déstructuré.
- Compléter un texte à l'aide d'articulateurs logiques.
Texte prescriptif / injonctif:
Remettre dans l'ordre les étapes d'un processus.
Réécrire une recette ou un mode d'emploi en mettant les verbes:
• à l'impératif présent.
• au futur simple • à l'infinitif.
• à la forme impersonnelle.
Activités d'ordre méthodologique
Réécrire une production personnelle pour l'améliorer. Améliorer un texte en se servant d'un dictionnaire. Classer les mots par ordre alphabétique
Utiliser un brouillon: effacer, substituer, ajouter, raturer... Ponctuer un texte.
Extraire des informations d'un texte lu ou écouté. Faire une liste (recette, bibliographie...).
Faire un plan
II- Programmation et indications méthodologiques
2.1 Progression
Le programme de 1 ère Année Moyenne propose une nouvelle gestion du temps et de l'espace -classe dans le respect du volume horaire imparti à la discipline (3 heures par semaine) et une nouvelle organisation de l'enseignement / apprentissage en projets.
2.1.1 Gestion du temps
-Nombre de projets: 4 à 6 pour l'année scolaire
-Durée d'un projet : entre 15 et 20 heures
-Durée d'une séquence : plus ou moins 5 heures
-Durée d'une activité : de 15 à 45 minutes
2.1.2 Gestion de l'espace - classe
L'aménagement de la classe se fait en fonction :
- du type d'activités proposées
- du type d'interactions
• en groupe -classe
• en sous-groupes
• en binômes
- des objectifs à atteindre
- des domaines ( oral / écrit)
- des situations ( réception/production)
2.1.3 Organisation de l'enseignement/apprentissage en projets
Le projet pédagogique réfère à la centration de l'acte éducatif sur l'apprenant. C'est le cadre intégrateur dans lequel les objectifs d'apprentissage destinés à installer une ou des compétences prennent tout leurs sens. Il implique l'association d'activités multiples pour aboutir à une production écrite/ou orale qui nécessite une organisation rigoureuse et planifiée.
Cela implique la mise en oeuvre d'un processus où les apprentissages reconnus indispensables à la finalisation du projet son inventoriés et organisés.
Le projet est, de fait, le cadre fédérateur des intentions, des activités et des moyens utilisés dans la classe. Ce sera, non pas un projet en marge des apprentissages, mais un projet moteur de ces apprentissages.
Retour

 

En situation de classe, les innovations porteront sur:
-l'importance accordée à l'oral, comme forme première dans l'échange langagier. Cela induit l'apprentissage de l'écoute et celui de la prise de parole. Cet apprentissage se poursuivra de la première à la dernière année d'enseignement moyen.
-la place de l'écrit comme instrument de communication à part entière et de transmission de l'information à des fins fonctionnelles sur le long terme. L'acte d'écrire fera l'objet d'un entraînement méthodique, réfléchi et consenti à travers des activités de lecture, d'écriture/réécriture constamment liées. La qualité de l'écrit sera toujours fonction de la qualité de la lecture, des aptitudes de réécriture et de l'adéquation à une situation de communication.
2.2 Situations d'apprentissage
Le point de départ des activités pour la construction de la langue est le texte oral et/ou le texte écrit.
Différentes situations seront mises en place : ateliers d'écriture, ateliers
de lecture sur différents supports ( scriptural, iconique et audiovisuel) exposés, correspondances scolaires, visites guidées ( bibliothèques, entreprises, musées...), expositions à monter ou à visiter ( livres, affiches, panneaux...). Ces diverses situations pédagogiques offrent à l'élève ( tant à l'oral qu'à l'écrit) individuellement et/ou en groupes l'occasion de saisir le fonctionnement de la langue dans une dimension de communication.
 
2.3 Indications méthodologiques
Apprendre une langue c'est apprendre à communiquer dans cette langue. C'est donc développer des compétences pour une interaction aisée à l'oral ( écouter/parler) et à l'écrit ( lire/écrire) permettant à l'apprenant d'établir et de maintenir le contact dans différentes situations discursives.
Ce principe fondamental détermine les choix méthodologiques suivants
Les quatre champs comprendre/parler, lire/écrire, répartis en compétences et activités de réception et production dans les domaines de l'oral et de l'écrit seront travaillés de façon équilibrée pendant l'année scolaire .
Pour donner du sens aux apprentissages, la langue ne sera pas étudiée en tant que système mais en tant qu'outil au service de pratiques langagières et communicatives. Le principe fondamental est de favoriser la construction réfléchie de la langue par l'élève. Le tronçonnage, l'étiquetage linguistique et la mémorisation gratuite doivent disparaître au profit d'une intégration des activités dans le cadre du projet. Cela n'empêchera pas que des moments de la classe soient consacrés à des activités de systématisation et de formalisation.

 

2.3.1 La centration sur l'apprenant
Les apprentissages seront centrés sur l'élève qui devient acteur, directement concerné. Prenant conscience de ses stratégies d'acquisition, il fera ainsi l'expérience de l'autonomie intellectuelle et de la méta­cognition ( réflexion sur ses propres pratiques d'apprentissage.).
2.3.2 La démarche d'enseignement/apprentissage
L'approche pédagogique retenue se fonde sur un principe fondamental : la construction consciente des savoirs et savoir-faire dans la discipline par l'élève lui-même dans une relation de concertation et une démarche de recherche.
Cette démarche s'appuie sur l'observation, l'expérience, l'interaction et l'évaluation.

 

Le cheminement d'apprentissage comprend:
Un moment de découverte, un moment d'observation méthodique ( analyse instrumentée), un moment de reformulation personnelle et un ou des moments d'évaluation.
Pour atteindre la compétence visée, on propose une typologie d'activités qui couvre tous les niveaux taxonomiques.

 

Retour
2.3.3 Réalisation du projet
Le projet passe par deux niveaux de réalisation
-le niveau pré-pédagogique : c'est la phase de préparation.
L'enseignant définit clairement le projet et définit l'activité dominante (lecture, écriture...) exigée par la nature du projet. 11 sélectionne les compétences à installer, arrête le nombre d'objectifs, planifie les activités d'apprentissage et d'évaluation , prépare le calendrier de production, il détermine les moyens à mobiliser. Il communique aux élèves ces éléments qui constitueront la base du contrat pédagogique.

 

-le niveau pédagogique : c'est la phase de réalisation.
L'enseignant pilote le projet, organise les moments d'enseignement/apprentissage, réajuste les actions menées et les échéances à respecter avec les élèves. Cela se traduit par
- la confrontation à des situations - problèmes à résoudre individuellement ou collectivement.
- l'intégration d'activités orales (verbalisation, interaction).
- la relation oral / écrit.
- le procédé d'écriture par jets, repris et réécrits selon le principe essai/ erreur/amélioration.
- la réalisation d'activés complémentaires (renforcement, remédiation, construction linguistique).
Le projet pédagogique est un véritable plan de formation à deux dimensions - notionnelle et procédurale - jalonné de pauses-bilan qui permettent par le biais de l'auto-évaluation, de la co-évaluation et de l'évaluation par l'enseignant de faire le point et de réguler les apprentissages.
 
2.4. Ressources
Les moyens : l'équipement sera conforme à celui existant dans les classes avec néanmoins un matériel audio et un matériel de reprographie.
- le manuel de l'élève,
- le magnétophone + cassettes audio,
- le lecteur de cassettes,
- le fonds documentaire de la bibliothèque de l'école, ( livres, albums, affiches, posters, recueils de contes enregistrés, dépliants...).
Les supports : en matière de supports , il s'agit d'utiliser:
- des documents authentiques ( écrits et oraux),
- des documents didactisés,
- une oeuvre complète ( littérature jeunesse),
- des productions d'élèves.

 

III-Evaluation
.3.1 Indications méthodologiques
L'évaluation est un processus systématique qui vise à déterminer dans quelle mesure des objectifs d'apprentissage sont atteints
- par l'enseignant pour réguler son dispositif d'enseignement
- par l'apprenant pour réguler ses apprentissages
- par le groupe classe pour avancer vers la réalisation du projet prévu
Elle doit être, avant tout, au service de l'apprenant. Elle ne peut se limiter à une note , une appréciation ou un constat. Elle sert à faire le point sur les acquis de l'élève et sur ses difficultés, à un moment donné du projet ou d'un apprentissage Elle doit surtout aider l'élève à prendre
conscience de ses capacités, des objectifs à atteindre et des exigences qui lui son liées. C'est en se situant par rapport à cela qu'il peut progresser. L'évaluation sert aussi à l'enseignant . Elle doit lui permettre de prendre des informations en vue d'améliorer l'enseignement qu'il dispense, de prévoir des remédiations pour consolider les acquis des élèves.
L'évaluation initiale ou diagnostique intervient à l'entrée d'un cycle d'enseignement, au début d'une année scolaire, en début d'apprentissage.
L'évaluation formative intervient au terme de chaque étape à l'intérieur de chaque projet réalisé. Elle permet de mesurer le degré d'atteinte des objectifs et de vérifier si un élève (ou la classe)possède les prérequis pour aborder la tâche suivante. Elle induit une régulation des activités. Elle permet une remédiation aux défaillances constatées. Elle peut être prise en charge par les élèves par le biais de grilles d'auto-évaluation ou de co-évaluation.
L'évaluation sommative revêt le caractère de bilan. Elle s'inscrit à la fin d'une période de formation ( durée d'un projet, mois, trimestre, année, cycle). C'est aussi la phase d'estimation finale du produit obtenu.
Elle peut être publique dans la mesure où les résultats sont communiqués aux parents ( bulletins scolaires) ou sanctionnés par un diplôme (BEF).
Les questions qui doivent revenir en permanence dans toute évaluation ( initiale, formative ou sommative) sont:
- à quoi ont été formés les élèves ?
- sur quoi doit-on les évaluer ?
3.2 Indications instrumentales
Le projet pédagogique et son évaluation:
L'évaluation d'un projet pédagogique est un processus. Elle intervient à trois niveaux d'intervention:
-au niveau des savoirs (notions linguistiques, connaissances déclaratives)et des savoir faire communicatifs.
-au niveau du savoir être (comportement observé en contexte :travail individuel ou collectif, prise de parole,écoute...).
-au niveau du produit réalisé dans le cadre du projet.
L'évaluation nécessite l'élaboration d'instruments fiables:
- grilles d'observation
- grilles d'évaluation critériées (grilles d'auto- évaluation et grilles de co -évaluation)
- tests (devoirs, compositions, examens).

Direction de l'Enseignement Fondamental. Avril 2003.

 

N.B/ Afin d'orienter les professeurs des collèges dans la mise en  oeuvre de ce nouveau programme, le Ministère de l'Education National met à leur  disposition   un document d'accompagnement destiné à les aider dans la construction de leurs projets d'enseignement/apprentissage. Ce document devrait être disponible au niveau des CRDDP...

 

HAUT DE LA PAGE

La typologie textuelle    la coherence textuelle       les progressions thematiques

GLOSSAIRE           DOCUMENTS DIDACTIQUES          PEDAGOGIE DU PROJET          UNITE DIDACTIQUE

Activités ludiques                   Documents audio